Revenons aux origines de Twitter, la première définition donnée par la plateforme était la suivante : “Twitter est un réseau d'information constitué de messages de 140 caractères appelés des Tweets. C'est un moyen facile de découvrir les dernières actualités sur les sujets qui vous intéressent.” Même si la plateforme a bien évolué depuis sa création, l’écoute et la découverte constituent toujours le coeur de l’activité de ses utilisateurs et notamment des entreprises.

La communication évolue sur Twitter mais cela vient principalement de son audience et de ses caractéristiques. Les personnes qui l’utilisent transforment la plateforme et les grands changements en terme d’usages partent des utilisateurs. Le meilleur exemple reste le hashtag, une initiative d’un utilisateur de Twitter qui est devenue la norme en matière de recherche d’informations aujourd’hui.

Les tweetos aiment les nouveautés et les entreprises, notamment les PME, l’ont bien compris en privilégiant cette audience en premier, dans le cadre d’un lancement de nouveautés par exemple. Celles-ci vont utiliser Twitter pour consulter et écouter les consommateurs, les tweets étant forcément sources d’insights. Elles intègrent de manière toujours plus créative ces informations dans le cadre de leur réflexion stratégique.

Pourquoi la veille professionnelle est essentielle pour les PME ?

Il existe plusieurs types de veille pour les entreprises : la veille marketing ou commerciale, la veille concurrentielle et la veille d’opinion. Mais globalement, la veille professionnelle alimente la réflexion des entreprises, donne des idées nouvelles et facilite la prise de décision. Une veille régulière rend plus agile aux changements et permet aux entreprises d'être proactives. Mais attention, la veille est un subtil équilibre entre le trop et le pas assez.

Si nous devions être exhaustifs sur le sujet, nous dirions que les objectifs d’une veille peuvent se résumer par le classique QQOQCCP :
-    Qui ? Cible(s) de la stratégie web de l'organisation.
-    Quoi ? Indicateurs quantitatifs et qualitatifs : conversations, volume de citations, relais des contenus des entreprises, etc.
-    Où ? Quels types de sources à surveiller, et sur quel champs géographique.
-    Quand ? Datation des informations, détermination du champs temporel.
-    Comment ? Choix de l'outil.
-    Combien ? Budget, temps alloué, ROI, et aussi volume d'information.
-    Pourquoi ? Décision que la veille va appuyer.

L’organisation de la veille professionnelle permet de capter les informations essentielles à la création de valeur sans y passer des heures au détriment d’activités importantes. Nous parlions des outils qui font gagner du temps sur Twitter dans le précédent article mais Twitter permet en lui même de gagner de temps dans la mise en place d’une stratégie de veille.

Twitter est un outil vraiment pratique pour faire sa veille : simple, efficace et à moindre coût ! Sur la plateforme, les informations circulent en temps réel. L'information circule très très vite, de nombreuses conversations sont créées et les contenus sont très souvent partagés. et il peut être assez difficile de rester informé sur une thématique particulière sans l'aide de quelques astuces.

Comment réaliser une veille efficace sur Twitter ?

Je vous partage ici deux types de conseil, les premiers concernent les différentes étapes de la réflexion stratégique à mener dans le cadre de la mise en place d’une veille sur Twitter. Les suivants portent sur des astuces pratiques pour bien utiliser la plateforme dans le cadre de sa veille.

1er conseil : déterminer les objectifs de la veille. En se posant un certain nombre de questions, on peut déterminer les objectifs correspondant à la stratégie envisagée. Quelle décision la veille va t-elle appuyer ? Quel message doit être diffusé ? Quel est volume d'informations voulue ? Quel est le périmètre géographique de la veille ? Quelles sont les cibles de l'entreprise ? Quelles sources et comptes Twitter surveiller ? A qui vont être diffusées les informations collectées ? Quel temps est imparti pour la veille ? Quels outils utiliser ?

2ème conseil : déterminer les informations à chercher et les axes de la veille. Pour bien démarrer une stratégie de veille, il est important de choisir les informations que vous allez rechercher. Vous devez choisir des axes pour votre veille. Plus les axes sont précis, plus les informations captées sont pertinentes pour votre activité. Par exemple, les chatbots Messenger sont une cible plus précise que la relation client automatisée. Les Tag et Swipe Up sur Instagram sont une cible plus précise que les fonctionnalités Social Commerce.

3ème conseil : profiter de la sérendipité de Twitter. J’en parlais dans un précédent article, la sérendipité est une caractéristique que n’ont pas les autres réseaux sociaux. C’est l’art de provoquer le hasard pour trouver quelque chose que l’on ne cherche pas. Quand on passe du temps sur Twitter, on découvre forcément à un moment donné des informations que l’on ne cherchait pas au départ. Donc même s’il est important de bien déterminer les informations à chercher dans le cadre d’une veille, Twitter vous fera découvrir des choses auxquelles vous n’auriez pas pensé.

4ème conseil : créer un tableau de bord pour sa veille. Soit vous utilisez un outil dédiée à la veille qui propose ce type de fonctionnalités, soit vous créez un fichier Excel à l’ancienne dans lequel vous ajoutez les axes et les mots à surveiller. L’idéal étant de bien paramétrer ce tableau de bord en ajoutant autant d’onglets que vous avez d’axes de veille. Vous pouvez enregistrez les comptes Twitter à suivre, les listes mais aussi les url des différentes sources externes comme les blogs ou sites internet. Grâce à ce type de tableau de bord, vous organisez votre veille efficacement et vous la faites évoluer dans le temps.

5ème conseil : utiliser Twitter Search, le moteur de recherche constitue le point de départ de la veille sur Twitter. Il est très puissant. Vous pouvez chercher des mots, des hashtags (= mots-clés) ou des noms. Je vous parle ici du système de recherche proposé nativement par Twitter : https://twitter.com/search-home. La recherche avancée vous permettra de chercher et suivre une information très simplement en utilisant les différents filtres comme la géolocalisation, la langue ou la période : https://twitter.com/search-advanced

6ème conseil : choisir les bons hashtags. Ce sont des "marqueurs" qui offrent aux utilisateurs la possibilité de suivre une conversation facilement. Par exemple, le hashtag #MarketingDigital permet à toutes les personnes intéressées par ce sujet de suivre et/ou rejoindre les conversations autour de celui-ci, de découvrir des experts ou des événements sur le sujet. La plupart des outils web ou des logiciels associés à Twitter permettent de suivre des hashtags spécifiques, vous recevrez ainsi tous les nouveaux tweets contenant ceux-ci. Vous pouvez aussi utiliser un outil pour trouver de nouveaux hashtags et analyser leur impact sur la plateforme, je recommande Hashtagify.

7ème conseil : utiliser les listes Twitter. Le système de listes est une fonctionnalité proposée nativement par Twitter. Elle permet à chaque utilisateur d'organiser ses abonnements en groupes d'utilisateurs centrés sur une même thématique. Par exemple, mon compte Twitter a été ajouté dans plusieurs listes telles que "Social Media" ou "Réseaux Sociaux" par exemple. A savoir : si vous trouvez une liste qui vous intéresse, vous pouvez suivre celle-ci facilement et ainsi recevoir les tweets de ces personnes pour votre veille quotidienne !

Un dernier conseil en guise de conclusion : partager le fruit de sa veille. Une veille partagée permet de construire une réputation professionnelle sur du long terme et de se positionner en tant que référent sur un sujet donné.