Depuis le 25 mai, certains commerçants peuvent bénéficier d'une aide financière pour compenser les pertes liées à leurs stocks saisonniers invendus en raison du Covid-19.

Suite à la fermeture administrative de leur magasin pendant le confinement en raison de la crise sanitaire du covid-19, les commerces de certains secteurs ont accumulé des stocks importants qu'ils ne peuvent que difficilement écouler, étant donné le caractère saisonnier des produits concernés. C'est pour amortir les pertes occasionnées par ces invendus qu'une aide financière exceptionnelle a été mise en place par le gouvernement.

Quels commerces sont concernés ?

Annoncée en mars par Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance et Alain Griset, ministre délégué chargé des Petites et Moyennes Entreprises, l'aide financière spécifique destinée à soutenir les commerçants des secteurs affectés par la problématique de stocks saisonniers invendus est disponible depuis le 25 mai. Le décret n°2021-594 du 14 mai 2021 en précise les modalités d'application.

Sont concernés pour ces mesures :
- les commerces de détail d'articles de sport en magasin spécialisé ;
- les commerces de détail d'habillement en magasin spécialisé ;
- les commerces de détail de chaussures en magasin spécialisé ;
- les commerces de détail de maroquinerie et d'articles de voyage en magasin spécialisé ;
- les commerces de détail de textiles, d'habillement et de chaussures sur éventaires et marchés ;

Pour bénéficier de l'aide aux stocks saisonniers, ces commerces devront :
- avoir fait l'objet d'une interdiction d'accueil du public ;
- avoir perçu une aide financière du fonds de solidarité national pour le mois de novembre 2020 ;
- ne pas avoir fait l'objet d'un arrêté préfectoral ordonnant la fermeture de l'entreprise pour cause de non-respect des obligations sanitaires.

Comment l'aide aux stocks saisonniers est-elle mise en œuvre ?

Comme indiqué par le ministre de l’économie, cette mesure exceptionnelle bénéficiera à 36 000 entreprises de moins de 50 salariés pour un montant moyen de 5 600 euros par commerce. L'aide forfaitaire correspondra à 80 % du montant de l'aide du fonds de solidarité perçue pour le mois de novembre 2020 et ne pourra être versée que si son montant est au moins égal à 100 euros. Par ailleurs, seules les entreprises situées sur les territoires ayant fait l'objet d'un confinement en novembre suite à la crise sanitaire du covid-19, soit la France métropolitaine et la Martinique, pourront bénéficier de ces aides.

Le versement de l'aide financière pour les commerces affectés par la problématique des stocks saisonniers sera effectué automatiquement et en une fois par les services de la direction générale des Finances publiques. Les entreprises concernées par ces aides n'ont donc aucune démarche à effectuer pour la demander. En outre, elle se cumule aux autres aides déjà versées et disponibles, qui restent mobilisables.