M. Gaudin a été entendu pendant environ 7 heures dans les locaux de la section de recherches de la gendarmerie de Marseille, dans le cadre d'une enquête initialement ouverte en janvier 2017 par le parquet de Marseille pour "faux, usage de faux, recel et détournement de fonds publics" et portant sur le temps de travail des employés du Samu social de la cité phocéenne, où un système de faux pointage aurait été mis en place. Cette enquête préliminaire avait été transmise au PNF à l'automne 2017.