Depuis quelques années, de nouveaux acteurs proposent aux entreprises des modes de financement alternatifs aux offres traditionnellement formulées par les banques :
- les sociétés de gestion, notamment via la constitution de fonds de prêts à l'économie ;
- les assureurs et les mutuelles ;
- les plates-formes internet de crowdlending ;
- les entreprises elles-mêmes qui peuvent désormais prêter à d'autres entreprises sous certaines conditions ;
- les Fonds européens d'investissement de long terme (« ELTIF »).

En parallèle, les établissements bancaires n'ont pas non plus manqué de développer de nouvelles solutions de financement à destination des entreprises.

Or, contrairement à une banque qui suit quasiment au quotidien la situation d'une entreprise cliente, ces nouveaux financeurs potentiels (bancaires ou alternatifs) ont besoin de disposer d'un minimum d'éléments d'information pour instruire une demande de financement et évaluer le risque qu'ils vont prendre.

C'est pourquoi le MEDEF et l'OFPE, auxquels se sont jointes diverses associations professionnelles, ont élaboré un guide destiné aux dirigeants de TPE-PME et d'ETI.

Son contenu ? Le guide délivre, tout d'abord, un ensemble de clés pour aider les entrepreneurs à présenter le mieux possible leur entreprise ou leur projet de façon globale et synthétique.
Ensuite, il réunit, dans sa deuxième partie, le socle d'informations indispensables aux financeurs.
Puis, le guide termine sur les éléments complémentaires qui peuvent être demandés en fonction de la nature du financement souhaité.
Enfin, les annexes contiennent quelques outils pratiques tel qu'un format indicatif de plan de financement.

Rendez-vous sur le site du MEDEF pour télécharger ce guide !