Le contexte actuel de crise sanitaire peut avoir des conséquences sur les risques psychosociaux au travail. Nos conseils pour réussir le retour de vos salariés et la reprise de votre activité.

La crise sanitaire liée au covid-19 a fortement impacté la santé mentale des Français. Certains salariés en télétravail ou en chômage partiel retrouvent pour la première fois depuis une longue période leur lieu de travail habituel. Pour accompagner la reprise d'activité au sein de votre entreprise et prévenir les risques psychosociaux susceptibles de l'altérer, il est important de mettre en place une démarche de prévention collective, centrée sur le travail et son organisation.

Reprise d’activité : communiquer sur la nouvelle organisation du travail

En cette période de reprise d'activité, et suite à une succession de confinement liée à la pandémie du coronavirus en France, prévenir les risques psychosociaux consiste en priorité à définir les modalités de retour de vos salariés, en lien avec l’encadrement et les représentants du personnel.

Vous devez les informer en amont des changements d'organisation prévus au moment de la reprise (nouveaux postes de travail, nouveaux horaires, mesures de protection mises en place, etc.) et évaluer leurs contraintes personnelles (garde d'enfant, problèmes de transport, etc.). Cette étape est indispensable non seulement pour rassurer vos salariés et les préparer concrètement à leur retour dans l'entreprise, mais aussi pour vous permettre de faire des ajustements sur les nouvelles mesures, si nécessaire.

Prévention des risques psychosociaux : anticiper les dysfonctionnements

Une fois les salariés de retour à leur poste de travail, des actions concrètes doivent être mises en place avec le management, le service des ressources humaines et les représentants du personnel pour que les dysfonctionnements sur le terrain soient systématiquement identifiés, remontés et traités.

Organiser des rendez-vous réguliers entre les salariés et leur encadrement est par exemple un bon moyen d'évaluer la charge et le temps de travail que les évolutions de l'organisation dans l'entreprise peuvent impacter.

Là encore, l'échange est primordial pour que vos salariés expriment leurs préoccupations et difficultés : en cas de problème, cela vous donnera la possibilité d'adapter votre activité selon les moyens humains et techniques dont vous disposez.

Renforcer les ressources au travail

Pour accompagner la reprise du travail collectif, vous devrez donc vous montrer à l'écoute de vos salariés mais aussi renforcer leurs ressources au quotidien.

La gestion des ressources humaines lors de cette reprise d’activité peut passer par différentes actions :
•    formation du management à la résolution des conflits,
•    mise en place de coopérations entre salariés pour échanger sur les nouvelles manières de travailler ou les difficultés qu’ils rencontrent,
•    présentation d'un plan de reprise d'activité avec la nouvelle organisation et le plan de prévention associé (nouvelles tâches, réorganisation de l'espace et du temps de travail, mesures de protection sanitaire, etc.).

Pensez à consigner et diffuser de façon accessible tous ces éléments pour en faire des ressources de référence. Des formations sur les nouvelles tâches et procédures peuvent aussi être mises en place pour un accompagnement plus soutenu.