"Nous ne céderons pas au chantage des forces qui soutiennent les migrants contre la Hongrie. La Hongrie défendra ses frontières, stoppera l'immigration illégale et défendra ses droits", a affirmé le dirigeant hongrois en s'adressant aux eurodéputés réunis en session plénière.