"Au vu des résultats de la surveillance renforcée de la centrale nucléaire de Belleville décidée en septembre 2017, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) constate que l'état des installations et les pratiques en matière de sûreté se sont de manière générale sensiblement améliorés", explique l'ASN dans une note d'information.

L'autorité de sureté fait notamment référence aux "progrès relevés (...) en 2018" puis aux "contrôles spécifiques réalisés durant l'année 2019" qui ont constaté l'amélioration des performance du site.

L'ASN a décidé en conséquence de lever la surveillance renforcée en place depuis 2017. Mais l'autorité insiste sur "la nécessité pour le site de maintenir le niveau d'exigence atteint".

La centrale EDF de Belleville avait été placée sous surveillance renforcée en septembre 2017, suite à "une dégradation du niveau de sûreté constatée depuis 2016" sur le site.