Les trois points forts d'une newsletter sont les suivants : un moyen simple, rapide et peu coûteux pour fidéliser, une accessibilité à des résultats en temps réel et un canal toujours autant apprécié par les clients. Nous pouvons même parler d’une renaissance auprès du public… Si ce n’est pas encore le cas, intéressez-vous sans attendre à ce format !

Newsletter et emailing, quelle différence ?

Il faut d’abord bien comprendre de quoi il s’agit et réussir à faire la distinction avec l’emailing.

Un premier élément à avoir en tête quand vous vous lancez : la newsletter n’est clairement pas un e-mailing, qu’il soit automatisé ou non. Ce dernier sera plus commercial, plus ciblé et vous permettra de prévoir une prise de rendez-vous, d’accompagner vers une vente et in fine d’acquérir de nouveaux clients. La newsletter apportera des informations et des conseils afin de fidéliser vos clients. C’est un support de diffusion d’actualités à propos de votre activité. Elle est considérée comme un outil marketing alors que l’emailing est davantage un outil commercial.

Le point commun entre les deux : pouvoir proposer un contenu pertinent. Nous nous intéressons aujourd’hui plus spécifiquement au format newsletter.

D’après Hubspot, 83% des équipes marketing BtoB utilisent des newsletters dans leur stratégie de marketing de contenu. La pratique est donc très courante…
Depuis quelques mois, des solutions spécialisées en newsletters sont sous le feu des projecteurs, notamment Substack. C’est une plateforme qui permet de rédiger, d’éditer et d’envoyer des newsletters très facilement. Une de ses caractéristiques principales : s’appuyer sur le lien entre le créateur et l’audience, le tout sans publicité. Sa force : rendre les newsletters visibles par tous puisqu’elles sont partagées sur le web comme un article. C’est un blog qui arrive dans la boîte mail du lecteur, et non l’inverse. Une solution que les entrepreneurs et les indépendants déjà présents sur les réseaux sociaux peuvent tout à fait envisager.
Son principal concurrent ? Revue, un outil racheté par Twitter et intégré dans la foulée sur la plateforme.

Focus sur Revue, un service de newsletter intéressant.

Tous les utilisateurs de Twitter en ont forcément entendu parler, la plateforme cherche à se diversifier en rachetant différents outils. L’achat et l’intégration de Revue est une opportunité importante pour ses utilisateurs, notamment les petites entreprises, entrepreneurs et indépendants. Elle permet de capitaliser sur leurs abonnés et d’envoyer une newsletter à ceux qui ont choisi de s’y inscrire.

Intéressons-nous aux fonctionnalités principales de Revue, la création du contenu étant un point déterminant pour une newsletter. Un simple glisser-déposer permet d’ajouter des informations provenant de votre compte Twitter. L’ajout de liens et la personnalisation des images est aussi très accessible. Autre point crucial, la gestion des abonnés. Sachez qu’il est possible de manager sa liste d’abonnés très simplement sur Revue :
- Import depuis une solution externe (Mailchimp),
- Import depuis un fichier (CSV, TXT),
- Ajout manuel,
- Export automatique.
L’acquisition de Revue et l’intégration de ses newsletters à la plateforme montrent que Twitter s’intéresse aux formats longs. Autre élément important à prendre en compte, la possibilité de monétiser sa newsletter. Ce qui peut représenter une bonne opportunité pour les entrepreneurs et indépendants. Le modèle économique de ce service pourrait d’ailleurs aider Twitter dans sa stratégie de diversification de ses sources de revenus.

Est-ce que Revue est la solution idéale pour tous ? C’est en tout cas une solution très facile à prendre en main et hyper intéressante surtout si on a déjà une activité sur Twitter. Quoi qu’il en soit, newsletters et réseaux sociaux sont des outils complémentaires. Nous verrons d’abord comment lancer une newsletter efficace puis nous vous partagerons d’autres conseils pour combiner intelligemment ces deux outils.

La solution Orange avec e-mailing Mailpro

Orange propose une solution d'e-mailing pour les pros avec plus de 500 modèles disponibles, personnalisables, adaptés à votre activité, à vos périodes commerciales (Noël, voeux du nouvel an, soldes d'hiver, soldes d'été, rentrée des classes...). FAQ, vidéos de démonstration, support client accessible par téléphone vous aideront dans la réalisation de vos campagnes. Facile à utiliser, l'outil de construction des newsletters vous permettra de communiquer efficacement et rapidement avec vos clients.

Comment lancer une newsletter efficace ? 5 conseils

Conseil 1 : la fréquence. Envoyez votre newsletter en choisissant le bon rythme, idéalement 1 à 2 fois par mois. Pendant la crise, de nombreuses activités ont la possibilité de rester en contact avec leurs clients via ce format mais il ne faut pas en envoyer trop souvent pour ne pas lasser ses clients.

Conseil 2 : le bon moment. Trouvez le moment idéal pour envoyer votre newsletter, testez plusieurs créneaux dans une journée et testez aussi des jours différents pour savoir à quel moment vos clients se connectent à leur boîte mail et quand vous obtenez les meilleurs résultats.

Conseil 3 : le contenu. Trouvez d’abord un sujet pertinent. Réfléchissez au contenu de votre newsletter. Travaillez ensuite son titre. Puis, personnalisez votre approche en diffusant un message de bienvenue adéquat. Délivrez des informations qualitatives et misez sur des formats qui marchent comme l’image. Ajoutez un “appel à l’action” à la fin de votre newsletter.

Conseil 4 : la solution technique. Choisissez la solution la plus adaptée à votre besoin. Il en existe plusieurs sur le marché, notamment des outils comme Substack et des services en ligne comme Mailchimp, Mailjet, SendInBlue ou encore Mailpro, la solution d’Orange.

Conseil 5 : la performance. Mesurez l’impact de votre newsletter via les indicateurs principaux comme le taux de délivrabilité, le taux d’ouverture (17% en moyenne) et le taux de clic (3% en moyenne). Vous pourrez savoir si vos clients ont aimé votre newsletter et ainsi effectuer des ajustements pour les prochains envois.

Comment combiner intelligemment newsletter et réseaux sociaux ? 5 conseils.

Conseil 1 : les boutons de suivi sur les réseaux sociaux. Ajoutez des liens vers les réseaux sociaux de votre entreprise dans votre newsletter. Incitez à l’abonnement en adoptant un ton original ou humoristique. Une idée qui devrait vous permettre d’agrandir votre communauté sur ces plateformes.

Conseil 2 : les boutons de partage sur les réseaux sociaux. Ajoutez des boutons permettant aux clients de partager directement votre newsletter sur leur compte sur les réseaux sociaux afin de la rendre visible au plus grand nombre. Une technique qui permet de recruter de nouveaux abonnés, tout simplement. Pensez à partager les publications qui citent la newsletter et à remercier les personnes à l’origine de ces partages.

Conseil 3 : les publications sur les réseaux sociaux. Partagez votre newsletter sur les réseaux sociaux de votre entreprise, par exemple sur Facebook, LinkedIn et Twitter. Il est aussi intéressant de la partager sur les comptes des dirigeants et employés de l’entreprise afin d’accroître sa visibilité.

Conseil 4 : la publication épinglée. Epinglez la publication contenant le lien d’abonnement à votre newsletter sur vos pages Facebook, LinkedIn, Twitter, etc. Pensez à ancrer une publication sur ces plateformes facilitera l’accès à la newsletter et rendra la publication pérenne. Augmenter la durée de vie des publications est une chose très importante sur les réseaux sociaux.

Conseil 5 : l’outil intégré. Envisagez une solution comme Revue qui a été récemment intégrée à Twitter. Très facile à prendre en main à partir d’une authentification via votre compte Twitter. Sachez aussi que Facebook travaille sur sa propre solution de newsletter.

 
Besoin d'une solution pour envoyer vos newletters ?
Découvrez Mail Pro
en savoir plus