Depuis l’adoption du numérique dans notre vie quotidienne, le paysage bancaire français a fortement changé.
Les banques en ligne et les néobanques ont progressivement acquis leur titre de noblesse face aux banques physiques traditionnelles. Quelles sont les différences entre banque en ligne et néo-banques ? Quels sont leurs avantages et inconvénients respectifs ? Quelles sont leurs offres ?

Qu’est-ce qu’une banque en ligne ?

Les banques en ligne sont des entités qui possèdent des licences bancaires françaises ou européennes qui leur permettent de proposer à leurs clients les mêmes services bancaires qu’une banque physique classique.
Généralement, ce sont des filiales de banques physiques : Boursorama pour la Société Générale, Hello Bank et BNP Paribas, BforBank avec le crédit Agricole, ou encore Fortuneo pour la banque le Crédit Mutuel.

Qu’est-ce qu’une néo-banque ?

Plus récentes que les banques en ligne, les néobanques sont issues de la fintech ou technologie financière. Elles sont généralement enregistrées sous forme d’établissements de paiement, limitant ainsi les services offerts par rapport aux établissements bancaires traditionnels.
Il existe quelques exceptions : Orange Bank et N26 possèdent des licences bancaires, ce qui les situe à mi-chemin entre les néo-banques et les banques en ligne. Comme les banques classiques, les néo-banques sont soumises à des contrôles stricts et doivent être agréées par l’autorité de contrôle prudentiel et de résolutions (ACPR) pour proposer leurs services bancaires en France.

Le digital au cœur de l’expérience bancaire

Banque en ligne ou néo-banque, leur caractéristique principale repose dans leur rapport au digital. Un obstacle pour ceux qui ne conçoivent pas une banque sans guichet physique, mais un avantage pour ceux qui pratiquent le digital tous les jours pour se simplifier la vie.
Avec les banques en ligne et les néobanques, les documents et contrats sont échangés en ligne, pour plus de rapidité ; des conseillers sont au bout du fil sur de larges plages horaires ; toutes les demandes peuvent être réalisées par les clients en ligne à n’importe quel moment.
Grâce aux applications dédiées à chaque établissement bancaire, il est possible de contrôler ses finances à tout moment, sur son téléphone, son ordinateur et sa tablette, sans avoir à se déplacer dans une banque physique. Les professionnels notamment pour qui le temps est compté y verront un avantage certain.  
Certaines néo-banques poussent l’expérience digitale à son paroxysme, à l’instar de la néobanque Revolut, et sont disponibles uniquement via une application mobile.

Banques en ligne et néo banques : des offres grand public

Au départ réservé aux jeunes actifs connectés, banques en ligne et néo-banques deviennent de plus en plus accessibles au grand public et aux professionnels.
Pour attirer une clientèle large, elles ne lésinent pas sur les efforts sur un marché qui arrive à maturité pour les professionnels comme pour les particuliers. Certaines banques en ligne, comme Orange Bank, proposent des primes de bienvenue jusqu’à 80 euros. Les offres en ligne séduisent avec la compétitivité des prix pratiqués par rapport aux banques traditionnelles et proposent des avantages tels que les paiements gratuits hors de la zone euro.

Les avantages spécifiques aux banques en ligne

Les entités qui possèdent une licence bancaire apportent un avantage de sécurité important à leurs clients, car leurs fonds sont garantis en cas de faillite.
De plus, cela leur permet de proposer des services bancaires classiques complets en ligne : compte épargne, compte joint, chéquier, assurance… Les comptes bancaires souscrits auprès des banques en ligne peuvent ainsi se substituer aux comptes bancaires classiques.

Les spécificités des néo-banques

Ne possédant pas de licences bancaires, en général, la création d’un compte actif chez une néo-banque peut être quasiment instantané. Par exemple, pour ouvrir un compte chez Nickel Banque, il suffit de remplir un questionnaire en ligne, puis de se rendre chez un buraliste pour acheter une carte de paiement.
Les néo-banques proposent cependant peu de services au-delà de la création d’un compte courant. Cela peut être une bonne alternative pour un compte bancaire secondaire.

Avant de choisir votre banque digitale, que ce soit une banque en ligne ou une neobanque, analysez en premier lieu vos besoins quotidiens et vos priorités. Qu’attendez-vous d’une banque ? Souhaitez-vous ouvrir un compte secondaire personnel ? Un compte pour votre activité d’autoentrepreneur ? Un compte pour votre société ?