Pour l'occasion, le chef invité Steven Reineke, spécialisé dans les interprétations de musique populaire, et plusieurs musiciens avaient revêtu le maillot rouge des Raptors. 

La franchise canadienne est aux portes d'un titre historique en NBA si elle s'impose jeudi soir à Oakland (Californie) face aux Warriors de Golden State . 

"Comme vous le voyez, nous avons attrapé la fièvre des Raptors", a expliqué Steven Reineke à son auditoire. 

Juste après l'entracte, lors d'une représentation en matinée mercredi, l'orchestre a interprété la partition du célèbre film de science-fiction de Steven Spielberg, qui a donné son nom --officieux-- à la principale "fan zone" de Toronto, autour de la Scotiabank Arena. 

"Jurassic Park" attire des milliers de supporteurs à chaque match de l'équipe locale.

L'interprétation symphonique de la musique du film a été conclue par un retentissant "Let's go Raptors!", repris par les musiciens et les spectateurs, qui avaient été exceptionnellement encouragés à immortaliser la scène avec leur téléphone portable, a expliqué à l'AFP une porte-parole de l'orchestre. 

Le clip a depuis été largement partagé sur les réseaux sociaux, et repris par plusieurs médias canadiens. 

Les Raptors, qui mènent par trois victoires à deux en finale de la NBA face au double champion en titre Golden State, disputent le match numéro 6 jeudi soir en Californie. En cas de victoire, ils décrocheraient le premier titre NBA de leur histoire.

L'épopée des Raptors de Toronto a soulevé une vague de soutien dans tout le Canada, où les retransmissions des matches sur écrans géants, en public ou dans des cinémas, se sont multipliées de l'Atlantique au Pacifique.