La voie électronique gagne du terrain. À partir du 1er octobre 2018, les candidatures aux marchés publics d’un montant supérieur ou égal à 25 000 € HT seront dématérialisées.

Vous êtes candidat aux marchés publics ? Vous serez peut-être bientôt concerné par la procédure dématérialisée ! En effet, à compter du 1er octobre 2018, tous les échanges d’informations avec les acheteurs publics – tels que l’État, les collectivités territoriales ou encore les établissements publics – seront dématérialisés lorsque le marché atteint un montant au moins égal à 25 000 € HT. Une procédure qui, jusqu’à présent, ne s’appliquait qu’à partir de 90 000 € HT.

En pratique, que cela change-t-il ?

Pour les procédures lancées à compter du 1er octobre 2018, vous serez dans l’obligation de procéder par voie électronique, via une plateforme d’achat, appelée « Profil d’acheteur ». Mise à la disposition des entreprises par l’administration concernée, cette plateforme vous permettra de transmettre votre candidature, d’échanger des documents avec elle ou encore de signer le contrat. Sans compter qu’elle vous offre également la possibilité de consulter les offres de marchés publics et de créer un espace personnel sécurisé pour déposer votre candidature.

À savoir : la voie papier n’étant plus autorisée pour les marchés publics d’au moins 25 000 € HT à compter du 1er octobre 2018, le ministère de l’Économie invite les entreprises à vérifier la bonne configuration de leurs ordinateurs, de façon à ce que ces derniers puissent leur permettre de déposer une candidature en ligne.

Pour en savoir plus et consulter le « Guide très pratique de la dématérialisation des marchés publics », rendez-vous sur : www.economie.gouv.fr