Pour mieux protéger ses utilisateurs « sensibles » (chefs d'entreprise, hommes politiques ou toute autre personne susceptible de faire l'objet d'une attaque informatique ciblée), le navigateur Google Chrome s'est doté, depuis quelques années déjà, d'un programme de sécurité dédié.

Baptisé « Protection Avancée », il permet notamment de renforcer le process d'authentification en s'appuyant sur deux clés de sécurité physiques (une clé USB et une clé Bluetooth) afin d'empêcher toute connexion non-autorisée aux comptes Google de l'utilisateur.

Un service qui s'est récemment vu compléter par l'arrivée d'une nouvelle fonctionnalité.

Analyser des fichiers suspects grâce au cloud

Désormais, les utilisateurs du programme Protection Avancée auront ainsi la possibilité de transférer des fichiers qu'ils pensent être une menace potentielle vers le cloud de Google, en vue d'une vérification approfondie. Selon la taille des fichiers envoyés et en fonction de la connexion Internet utilisée, cette opération peut prendre quelques instants.

Une fois le fichier douteux passé au crible, Google communiquera le résultat à l'internaute, en l'avertissant, le cas échéant, d'un risque existant. L'utilisateur restera toutefois libre de son choix de conserver (ou non) le fichier en question.

La firme de Mountain View précise, par ailleurs, que les fichiers envoyés pour analyse seront effacés peu de temps après l'opération du serveur cloud de Google.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur : security.googleblog.com