Ce mardi 13 mars 2018, l’équipe d’Orange Pro s’est rendue à l’exposition "La Belle Vie Numérique" de la Fondation EDF à Paris. Trente artistes contemporains s’expriment sur la transformation de nos vies avec l’apparition d’internet et des technologies associées.

Comment les façons d’agir et de penser ont évolué ? En quoi l’intelligence artificielle va bouleverser notre monde ? Voici autant de questions que soulève cette exposition et auxquelles les artistes répondent à travers leurs œuvres.

L’intelligence artificielle au cœur de nombreuses œuvres

Cette nouvelle technologie intrigue autant qu’elle fascine. De nombreux artistes la mettent à contribution pour créer, ce qui « réduit la dernière frontière entre l’homme et la machine » selon Alexis Aulagnier – doctorant en sociologie – et Alexandre Lourié – Directeur général de Groupe SOS culture. Ils nous expliquent :

« La création artistique semble, plus que jamais, à la portée des programmes informatiques. Il existe des intelligences artificielles capables d’écrire des poèmes, de composer de la musique ou encore de peindre des tableaux. L’intelligence artificielle est donc capable de créer, mais elle est aussi sensible à l’art, donc qu’est-ce qui nous distingue, nous humains, d’elle ? »

En effet, la limite entre l’homme et le robot devient très mince, comme nous avons pu le constater avec un tableau du célèbre peintre Rembrandt créé en 2016. Non non, vous n’avez pas manqué l’information du siècle, car il n’a pas ressuscité pour le réaliser ! Cette peinture est en réalité l’œuvre d’un programme informatique qui a reproduit le style de l’artiste pour créer un nouveau tableau. L’illusion est parfaite…

Nos façons d’agir et de penser changent avec la transition numérique

De nombreux artistes s’interrogent également sur l’évolution de notre société depuis l’apparition des nouvelles technologies. Leurs œuvres nous font réfléchir sur notre dépendance aux smartphones, sur l’importance que nous accordons à notre image sur le net et sur l’inconscience que nous avons de la puissance des réseaux sociaux

Deux artistes ont particulièrement retenus notre attention. Le premier, Winshluss – auteur de bandes dessinées et cinéaste français – nous accueille avec un court-métrage nous interpellant sur notre addiction aux smartphones. Chacun peut s’identifier à son personnage de bande dessinée errant dans une forêt, sans batterie pour alimenter son appareil. L’artiste nous fait prendre conscience que sans notre appareil fétiche nous sommes perdus, et il estime même que « les smartphones et les ordinateurs sont devenus un prolongement du corps ». Vous n’êtes pas d’accord avec lui ? Alors imaginez-vous une semaine sans votre téléphone…

Nous souhaitons également vous présenter les œuvres de Grégoire Guillemin – artiste au style pop art – qui nous invite à réfléchir sur la puissance des réseaux sociaux, dont nous n’avons pas toujours conscience... L’artiste envoie des messages forts à travers un trio de tableaux colorés de la série « Wake Up », nous poussant à analyser notre société moderne. Avons-nous réellement conscience de l’obsession de la minceur, des dangers des fakes news et de la puissance des messages ?

   

Réseaux sociaux, intelligence artificielle et monde de demain sont autant de sujets abordés par les artistes dans cette exposition, qui nous permet de prendre du recul sur le monde dans lequel nous vivons.

Dépêchez-vous, vous n'avez plus que quelques jours pour profiter de cette exposition gratuite !