"Un projet de fusion avec FCA reste une belle opportunité", a estimé Bruno Le Maire lors d'un point presse à Tokyo, à condition toutefois que soient préservées "la pérennité de l'alliance" avec Nissan et "l'emploi industriel".