Exceptionnellement cette année en raison du confinement lié au coronavirus, le top départ des soldes d’été en France a été décalé au 15 juillet. Qu’est-ce que cela implique ?

Un décalage du début des soldes d’été en France de 3 semaines

Covid-19 oblige, en 2020, la date des soldes d’été en France a été exceptionnellement décalée et le coup d’envoi initialement prévu le mercredi 24 juin a été repoussé au 15 juillet. Les commerçants et les consommateurs devront donc attendre 3 semaines de plus que d’habitude pour pouvoir profiter des promotions. Les soldes en ligne s’aligneront eux aussi sur la même période. La fin des soldes est quant à elle prévue le mardi 11 août 2020.

Pourquoi cette mesure ?

Cette annonce de Bruno Le Maire a pour objectif de soulager les petits magasins, qui ont été contraints de fermer leurs portes pendant plusieurs semaines suite à la pandémie du coronavirus.
En effet, pour ceux qui reprennent tout juste leur activité, à la suite du déconfinement, il n’aurait pas été avantageux de commencer par une période de soldes. Le report leur permet d’écouler une partie de leurs articles au prix ordinaire avant de proposer des promotions.
Il s’agit d’un parti pris du gouvernement français, car ce report n’avantage en revanche pas les grands groupes, qui possèdent d'importantes quantités de stocks à leur réouverture et qui auraient préféré pouvoir les écouler plus rapidement, à prix bas.

Quelles sont les directives pour les départements dérogatoires ?

Cette période de soldes de 4 semaines est fixée par la loi pour tous les départements de France métropolitaine.
Dans les départements limitrophes, c’est-à-dire les Alpes-Maritimes (06), les Pyrénées-Orientales (66), la Corse-du-Sud (2A) et la Haute-Corse (2B), qui bénéficient d’ordinaire de dates dérogatoires, les dates de début et de fin seront identiques dans le contexte particulier de cette année du Covid-19.

Ces dates s’appliquent également en Guyane (973), à Mayotte (976) et à Saint-Pierre-et-Miquelon (975).

Les territoires suivants bénéficient de dates dérogatoires :
•    La Guadeloupe (971), du 26 septembre au 23 octobre 2020
•    La Martinique (972), du 1er octobre au 28 octobre 2020
•    Saint-Barthélemy (977) et Saint-Martin (978), du 10 octobre au 6 novembre 2020
•    La Réunion (974), du 5 septembre au 2 octobre 2020, pour une période qui correspond aux soldes d’hiver.