Avec l’avènement du digital, les candidatures papier sont devenues dépassées. Il est maintenant la norme d’envoyer son CV par mail ou de le déposer sur une plateforme de recrutement en ligne.

Grâce aux réseaux sociaux et au développement des nouvelles technologies, des CV de plus en plus créatifs et originaux ont fait leur apparition. On peut alors se poser cette question : le CV traditionnel est-il voué à une mort prochaine ?

Le CV classique vs le CV nouveau format

Bien évidemment le CV reste essentiel pour les recruteurs afin de faire un premier tri dans les candidatures. Il reste également l’outil de visibilité et de candidature numéro 1 pour les postulants.
Cependant, la version traditionnelle du CV tend peu à peu à devenir ringarde suivant les postes et les secteurs d’activité visés.

Avec le développement de plateformes sociales professionnelles comme LinkedIn ou Viadeo, avoir son CV en ligne est devenu simple et surtout très répandu. Les employeurs consultent de plus en plus ces réseaux sociaux lors du processus d’embauche. Etre présent sur le web démontre une aisance avec ces outils, critère très recherché dans de nombreuses offres d’emplois.
Sur certains sites de recrutement, LinkedIn offre la possibilité de générer un CV automatiquement à partir de votre profil et il est aussi désormais possible de postuler directement via le réseau social, en un clic.

Le CV 2.0 permet d’en dire plus sur vous et vos expériences car il n’y a pas de limite de page. Il vous représente mieux que le CV classique, qui peut être réducteur. Son format est plus moderne, dynamique et permet des interactions, contrairement au CV traditionnel qui est statique et souvent austère.

Attention : d’une certaine manière, toutes vos interactions online font aussi partie de votre CV, à savoir vos tweets, retweets, commentaires, appartenance à des groupes… Soyez vigilants avec ce que vous postez en mode public ou alors veillez à ce que cela reste dans votre cercle privé !

Le CV 2.0, ou comment démontrer ses savoir-faire

Dans certains domaines d’activité où le digital a pris une place importante, les entreprises regardent surtout les réalisations des candidats et leur appétence avec ce canal. Il est plus simple pour un recruteur de se rendre compte des compétences de quelqu’un en visualisant concrètement des projets réalisés (un site, une application, des articles, des visuels…).

Par exemple, dans les métiers où faire preuve de créativité est essentiel, il ne suffit plus de le dire. Faire un CV vidéo peut être un bon moyen pour démontrer son esprit créatif et son savoir-faire en matière de réalisation vidéo. De même, créer son CV sous forme de site web permet de montrer ses compétences en matière de webmastering.

De plus, il est primordial de se démarquer des autres candidats afin de pouvoir sortir du lot. Un CV original attirera forcément plus l’attention au milieu de tous les autres. Poster son CV sur les réseaux sociaux et se faire repérer par un responsable qui a apprécié l’idée et la démarche n’est pas anecdotique.

En matière de RH, les états d’esprit évoluent doucement et les employeurs ne regardent plus seulement de quelle école sort le candidat mais davantage quels sont ses savoir-faire, chose que le CV 2.0 permet de mettre en avant.
Le CV en tant que tel a donc encore de beaux jours devant lui. Ses nouvelles formes dématérialisées l’ont fait évoluer afin de répondre aux transformations du marché du travail.