"Nous n'avons aucune raison de continuer à être liés unilatéralement par cet engagement", a indiqué KCNA, rapportant des propos de Kim aux dignitaires de son parti au pouvoir. "Le monde va découvrir dans un proche avenir une nouvelle arme stratégique que détient la Corée du Nord".