Suite aux inondations survenues en juin 2018, la Sécurité sociale pour les indépendants a déclenché son plan « catastrophes et intempéries », permettant l’octroi d’une aide financière d'urgence aux travailleurs non salariés sinistrés.

Face à l’ampleur des inondations qui ont touché, au mois de juin dernier, certaines régions de France (la Bretagne, la Haute-Normandie, l’Aquitaine, la Lorraine et les Pays de la Loire), la Sécurité sociale pour les indépendants a récemment déclenché son plan « catastrophes et intempéries ».

Quelle que soit leur profession, les travailleurs indépendants situés sur ces territoires peuvent de ce fait prétendre à une aide financière d’urgence, permettant de pallier les besoins de première nécessité. En pratique, ce dispositif s’ajoute ainsi aux aides que l’État et les assurances privées peuvent allouer lors de la survenance de catastrophes naturelles.

Quelle est la procédure à suivre ?

Pour bénéficier de cette aide, les travailleurs indépendants doivent en faire la demande auprès de leur caisse de Sécurité sociale. Une démarche qui peut s’effectuer par courrier, par courriel ou par téléphone au 0800 00 00 64 (appel gratuit). Un formulaire de demande d’aide est, par ailleurs, disponible sur le site web de l’organisme.

Bon à savoir : travailleur indépendant, vous exercez en dehors des zones géographiques visées par le plan « catastrophes et intempéries » ? Sachez que vous pouvez quand même solliciter une aide financière auprès de la Sécurité sociale pour les indépendants, en adressant une demande motivée à l’organisme.

Par ailleurs, en plus de ce secours d’urgence, la Sécurité sociale pour les indépendants peut apporter différentes aides aux travailleurs non salariés ayant des difficultés à régler leurs cotisations sociales personnelles. L’organisme peut ainsi accorder des délais de paiement supplémentaires ou proposer de recalculer les cotisations.