Alors que le chef de l'Etat doit annoncer sa réponse au grand débat et à la crise lors d'une conférence de presse jeudi, les "gilets jaunes" lui lancent un nouvel "ultimatum" avec un appel national à manifester samedi à Paris, où les autorités redoutent le retour des "casseurs".

Quelques milliers de "gilets jaunes" étaient réunis samedi vers midi dans l'est parisien à Bercy, un des points de rassemblement de cet acte 23 du mouvement, a constaté l'AFP.

Le premier "ultimatum" des "gilets jaunes" avait donné lieu le 16 mars à des scènes de saccages et de pillages sur les Champs-Elysées, alors que le couple présidentiel se trouvait à La Mongie, une station de sports d'hiver des Hautes-Pyrénées où Emmanuel et Brigitte Macron ont leurs habitudes.