La récente loi sur l'économie circulaire est venue renforcer la protection des consommateurs, notamment en améliorant l'information qui doit leur être donnée par les commerçants. Parmi les mesures introduites en la matière, l'une concerne les opérations commerciales promotionnelles.

Ainsi, désormais, est considéré comme une pratique commerciale trompeuse « le fait, dans une publicité, de donner l'impression au consommateur, par des opérations de promotion coordonnées à l'échelle nationale, qu'il bénéficie d'une réduction de prix comparable à celle des soldes, en dehors de leur période légale ». Autrement dit, sont interdites les publicités agressives, hors période de soldes, qui pourraient être de nature à tromper le consommateur sur les prix pratiqués.

En pratique, sont visées les opérations de type « Black Friday » ou ventes privées pendant lesquelles les promotions annoncées peuvent laisser penser au consommateur qu'il va bénéficier d'une réduction de prix comparable à celle des soldes.

Et attention, une pratique commerciale trompeuse constitue un délit passible de sanctions pénales (amende pouvant aller jusqu'à 300 000 € voire peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à 2 ans).

Art. 12, loi n° 2020-105 du 10 février 2020, JO du 11