La fermeture des écoles et des crèches depuis le 16 mars 2020 impose aux salariés de garder leur(s) enfant(s) à domicile. Si cela relève du casse-tête pour les parents en télétravail, il a aussi été indispensable de trouver des services de garde adaptés à la situation pour les nombreux professionnels qui sont dans l’impossibilité de rester à la maison.

Un accueil prioritaire pour les enfants des personnels en première ligne pour gérer la crise

Les rares places d’accueil encore disponibles en crèches ou auprès d’assistantes maternelles ont été réservées au personnel indispensable à la gestion de la crise. Sur monenfant.fr,  le gouvernement a mis en ligne un portail dédié pour permettre à ces parents de demander une place d’accueil prioritaire.

Sont concernés :

  • les personnels de santé
  • les professionnels des établissements sociaux et médico-sociaux
  • les professionnels de santé libéraux
  • les personnels de crèche chargés d’accueillir en urgence les enfants de soignants
  • les personnels des services de l’État chargés de la gestion de l’épidémie.

Jamais plus de 10 enfants dans les crèches

Pour organiser la garde des enfants de 0 à 3 ans, les structures d’accueil restent ouvertes en effectif réduit, et s’adaptent avec pour mot d’ordre de limiter les risques en évitant les groupes de plus de 10 enfants dans chaque établissement.

  • Les Établissements d'accueil du jeune enfant (Eaje) rattachés à des établissements de santé, social, médico-social ou services de l’État chargés de la gestion de l’épidémie restent ouverts, en s’adaptant pour limiter les groupes à 10 enfants maximum
  • Les microcrèches ouvrent, mais elles ne peuvent accueillir plus de 10 enfants simultanément ;
  • Les maisons d’assistants maternels (Mam) peuvent ouvrir dans les mêmes conditions que les microcrèches
  • Les assistants et assistantes maternels peuvent désormais accueillir jusqu’à 6 enfants, notamment afin de pouvoir garder leurs propres enfants.  

Toutes les autres solutions d’accueil restent pour l’instant fermées. Les assistants et assistantes maternelles fréquentant une crèche familiale doivent garder les enfants à leur domicile personnel.

Les écoles ouvertes

Pour les enfants en âge d’aller à l’école, une permanence a été mise en place au sein des établissements scolaires. Un service minimum est maintenu, en concertation avec les professeurs volontaires pour accueillir les enfants des personnels. Là aussi, pas question d’être plus de 10 élèves par classe dans chaque établissement.

La garde d’enfant s’organise donc pour ne pas laisser dans le besoin le personnel indispensable à la gestion de la crise du coronavirus.

Pour tous les autres, il est possible de demander un arrêt de travail pour cause de garde d’enfants, indemnisé à hauteur de 90 % de son salaire, sans condition d’ancienneté dans l’entreprise.