"Un travail en profondeur a été entamé quant à l'harmonisation de nos grilles, que nous rendons complémentaires à toute heure de la journée, travail que nous allons continuer à la rentrée", a indiqué le directeur délégué à l'antenne Takis Candilis lors d'une conférence de presse mardi.

S'appuyant sur les résultats d'une grande consultation publique, le groupe a identifié l'environnement, la proximité, la culture, l'information et l'humour comme les tendances plébiscitées par les téléspectateurs et a adapté sa grille en conséquence.

Outre de nombreux documentaires et enquêtes, "nous reprendrons cette thématique dans tous nos magazines", Cash investigation, Complément d'enquête ou Thalassa - désormais diffusé le dimanche après-midi sur France 3 avec une nouvelle formule faite uniquement de reportages -, a détaillé le dirigeant.

Sous la "nouvelle signature" "France TV Nature", on retrouvera une soirée événementielle, "10 défis pour la planète" présentée par Anne-Elisabeth Lemoine et Nagui sur France 2, avec Nicolas Hulot en plateau, et "Sur le front", une série de 4 documentaires de première partie de soirée, portée par le journaliste Hugo Clément.

La nouvelle recrue, ancien de l'équipe de Yann Barthès aujourd'hui chez Konbini, produira aussi du "contenu exclusif" pour le site France.TV chaque semaine.

- Chaises musicales entre chaînes -

Une ambitieuse série d'enquêtes, "Green Blood" sur France 5, suivra le travail des journalistes de Forbidden Stories, un réseau qui reprend les investigations de journalistes tués à travers le monde alors qu'ils enquêtaient sur des scandales environnementaux.

Comme déjà annoncé, exit "Motus", "C'est au programme" ou les émissions de Patrick Sébastien. En revanche, des piliers de la Deux comme Michel Drucker (avec "Vivement dimanche" et "Vivement dimanche prochain"), Laurent Ruquier (avec une nouvelle formule d'"On n'est pas couché" recentrée sur l'humour) et Nagui (qui ressuscite "Jeux sans frontières") sont au rendez-vous.

Chaises musicales pour "Stade 2", qui passe de France 2 à France 3 (le dimanche à 20H), pour "Stupéfiant!" qui devient une série de documentaires sur France 5 et pour le Soir 3 qui devrait basculer sur franceinfo et devenir "Le 23H".

Côté info, un nouvel habillage attend le JT de la Deux, et de nouvelles formules sont prévues pour "Envoyé Spécial", "Complément d'enquête" et "L'Emission politique".

- "Innovation et plaisir" -

Sur la Trois, un "triplement" de l'offre régionale est prévu, avec une douzaine de matinales communes France 3/France Bleu dès la rentrée, ainsi que des talks et magazines régionaux, et de nouveaux divertissements : un grand concours de chorales régionales, une Nuit des talents coproduite avec France Bleu et un Show des outremers.

Alors que France Ô et France 4 sont amenées à disparaître de la TNT dans le cadre d'une réforme, le groupe a annoncé qu'une nouvelle plateforme jeunesse, "Okoo" serait lancée en décembre avec les marques France 4, Ludo et les Zouzous, avec l'ambition de devenir la "plateforme de référence gratuite pour les 3-12 ans", a indiqué la patronne du groupe Delphine Ernotte.

Pour l'Outremer, la plateforme dédiée est prévue en 2020 et un "pacte de visibilité" avec des engagements chiffrés sur les programmes ultramarins à l'antenne sera diffusé la semaine prochaine, selon Delphine Ernotte.

Dressant le bilan de ses actions après quatre ans de mandat (consultation citoyenne, accord avec le monde de la production, accord avec les organisations syndicales), la dirigeante s'est engagée à mettre en oeuvre un "pacte citoyen" "pour rendre le service public meilleur qu'il ne l'est aujourd'hui" d'ici à 2022, qui reposera sur "l'engagement, l'innovation et le plaisir".

La dirigeante, qui a fait de l'égalité femme/homme dans le groupe l'une de ses priorités, souhaite désormais accélérer sur la diversité des origines géographiques et sociales, en prévoyant une clause diversité dans les contrats de production.

Sur le "plaisir", elle souhaite se concentrer sur les fictions avec "au minimum chaque mois" "une grande série événementielle" et aussi "renouer avec l'humour".

Ainsi, un prime-time consacré à l'humour fera son apparition sur France 3 avec Jean-Luc Lemoine aux manettes, qui hérite également d'une émission hebdomadaire le samedi soir.

Côté sports, en vue des JO de 2024, le groupe lancera dès 2020 une chaîne olympique numérique pour préparer l'événement.