Crise

Quelle crise de courant? Au Liban, une première voiture...

Quelle crise de courant? Au Liban, une première voiture "100%" électrique!

Dans un pays plongé dans un marasme économique inédit et où le réseau électrique est l'un des pires au monde, une première voiture produite au Liban et ... 100% électrique, a été dévoilée samedi.

Nids-de-poule et quartiers plongés dans le noir: Beyrouth...

Nids-de-poule et quartiers plongés dans le noir: Beyrouth coule-t-il ?

Jusqu'à nouvel ordre, les lampadaires de Beyrouth ne s'allumeront plus à la tombée de la nuit et les nids-de-poule ne seront pas rebouchés. Avec l'effondrement de la monnaie nationale, le budget de la capitale libanaise ne vaut plus rien et les entreprises la boudent.

Au Liban, ils ont survécu à la guerre civile mais sont...

Au Liban, ils ont survécu à la guerre civile mais sont terrassés par la crise

Durant les longues années de la guerre civile libanaise, Abla Barotta et sa famille se précipitaient au sous-sol pour se mettre à l'abri des bombardements et des tirs d'obus. Mais dans un Liban en plein effondrement, quel refuge pour échapper à la pauvreté?

Jordanie: le roi Abdallah et son demi-frère ensemble une...

Jordanie: le roi Abdallah et son demi-frère ensemble une semaine après la crise

Le roi Abdallah II de Jordanie et le prince Hamza sont apparus ensemble dimanche, une semaine après une crise au cours de laquelle le demi-frère du roi a été accusé de mettre en danger la monarchie.

Au Liban, ils ont survécu à la guerre civile mais sont...

Au Liban, ils ont survécu à la guerre civile mais sont terrassés par la crise

Durant les longues années de la guerre civile libanaise, Abla Barotta et sa famille se précipitaient au sous-sol pour se mettre à l'abri des bombardements et des tirs d'obus. Mais dans un Liban en plein effondrement, quel refuge pour échapper à la pauvreté?

En Syrie, un vendeur de jus se prépare pour un ramadan...

En Syrie, un vendeur de jus se prépare pour un ramadan assombri par la crise

A quelques jours du début du ramadan, Ishaaq Kremed, 53 ans, alpague les clients dans un marché fréquenté de la capitale syrienne et leur verse le jus de tamarin qu'il transporte dans une grande cruche en laiton sur son dos.