Quels sont les secteurs concernés par cette nouvelle aide ?

Les restrictions sanitaires, afin de faire face à la pandémie du coronavirus en France, mettent les commerces à rude épreuve. Certains secteurs, particulièrement touchés par cette crise, ont vu leurs stocks d’invendus gonfler de manière alarmante. On l’a vu notamment dans les secteurs comme l’habillement, les chaussures, la maroquinerie, les articles de sports, étant très dépendant des saisons. Leur activité aurait reculé de 10%, selon une estimation du ministère de l’Economie, Bercy a donc décidé de leur administrer une nouvelle bouffée d’oxygène avec une aide supplémentaire.

Une aide forfaitaire rapide pouvant atteindre 8 000 euros

Vous pouvez solliciter cette nouvelle aide délivrée par le gouvernement français si vous dirigez une entreprise de moins de 50 salariés ayant déjà bénéficié d’une perfusion du fonds de solidarité en novembre dernier. Celle-ci avait été administrée aux entreprises accusant une baisse de 50% de leur chiffre d’affaires. Pour les enseignes de taille supérieure, l’Etat envisage cette fois-ci un autre dispositif spécifique, baptisé « coûts fixes », également en complément du fonds de solidarité.

Concrètement, ce nouveau coup de pouce financier pour les commerçants prendra la forme d’un versement d’une aide unique représentant 80% de la somme précédemment reçue au titre du mois de novembre 2020, avec un plafond d’un montant de 8 000 euros. Environ 35 000 commerces pourraient en bénéficier, à hauteur de 6 000 euros en moyenne. Cette enveloppe vient s’ajouter aux aides existantes mises en place par l’Etat français.

A qui s’adresser quand on est commerçant pour obtenir cette aide spécifique ?

Il faut attendre la publication du décret pour effectuer votre demande d’aide supplémentaire. Toutefois, si vous avez besoin d’informations sur les aides délivrées par le gouvernement français pendant cette crise du covid-19, vous pouvez à tout moment contacter :

- La plateforme téléphonique dédiée : 0 806 000 245 (service gratuit + coût de l’appel)
- Les chambres de commerce et des métiers de votre région

Les autres dispositifs d’accompagnement déployés par l’Etat

Outre le fonds de solidarité, l’Etat a mis en place tout un arsenal d’aides aux entreprises pour faire face à la crise sanitaire du coronavirus en France. Pour rappel, les dispositifs existants sont les suivants :
•    remise d’impôts direct,
•    délais de paiement d’échéances sociales et fiscales,
•     aide au paiement des loyers,
•    prise en charge des coûts fixes,
•    prêt de trésorerie garanti par l’Etat,
•    chômage partiel,
•    plan de soutien aux entreprises exportatrices,
•    médiation du crédit pour négocier un rééchelonnement des crédits bancaires,
•    et enfin un médiateur des entreprises en cas de conflit.