Comment faire vivre son e-commerce après sa mise en ligne ?

Dossier
8 min de lecture

En 2020, la crise est venue bouleverser les habitudes, mais a accélèré aussi le recours des TPE et PME au e-commerce. Petit tour d’horizon des indispensables à connaître pour faire vivre votre boutique en ligne dans la durée.

Comment faire vivre son e-commerce après sa mise en ligne ?

Le e-commerce est générateur de chiffres d’affaire et de croissance pour votre entreprise. En 2019, les entreprises dont la boutique physique était complétée par un e-shop, ont vu leur chiffre d’affaires augmenter de 14 % en moyenne. 17 % des e-marchands TPE ou PME ont recruté au moins une personne de plus.
Cependant mettre en place un site e-commerce implique une logistique supplémentaire. Il est nécessaire pour les entreprises qui souhaitent miser sur le commerce en ligne de planifier une stratégie marketing en ligne et de mettre en place des outils de suivi statistique.

E-business : l’importance de monitorer ses statistiques

Vos premières ventes en ligne sont source de fierté, que ce soit via le click and collect ou la vente à distance avec un système de livraison. Mais contrairement à un commerce physique, où vous pouvez facilement observer le profil des clients et les produits phares qui attirent leur attention, cela est plus difficile pour les visites en ligne, où les internautes sont anonymes. C’est pourquoi il est nécessaire de mettre en place des solutions pour analyser vos performances et mieux connaitre vos visiteurs.

Qu’est-ce que l’analyse du trafic d’un site ?

L’analyse du trafic, via des indicateurs de performance, ou KPI (key performance Indicators) est un élément clé pour connaître votre audience en ligne et les habitudes de vos internautes, et donc, prendre les bonnes décisions stratégiques pour votre entreprise.
Combien de personnes visitent chaque jour votre site internet ? Quelles pages sont les plus consultées ? Combien réalisent effectivement un achat ? Quels sont les produits les plus plébiscités ? Quand est-ce que votre clientèle vient faire ses achats sur votre site ? Les offres promotionnelles sont-elles suffisamment vues et appréciées ?

L’analyse de votre audience et de la performance de votre site de e-commerce vous permettra de répondre à ces questions et d’adapter ensuite votre stratégie sur votre site e-commerce.

Les principaux indicateurs à suivre pour votre site de vente en ligne

-    Le trafic : il s’agit du nombre de visiteurs sur votre site
-    Le taux de rebond : il correspond au nombre de visiteurs qui ne visitent qu’une seule page de votre site, avant de « rebondir » vers un autre site internet. Un taux de rebond élevé n’indique pas obligatoirement un désintérêt de l’internaute. Il peut avoir trouvé tout simplement l’information qu’il cherchait.
-    Le temps passé sur le site : il vous permet de voir le temps qu’un internaute a passé sur votre site. Un temps élevé peut signifier que votre site a capté son attention. Mais cela peut aussi vouloir dire qu’il a passé du temps à chercher une information. Cet indicateur est à croiser avec le nombre moyen de pages vues et le taux de rebond pour affiner votre interprétation.
-    La source du trafic : cet indicateur vous permet de savoir d’où viennent les internautes sur votre site : d’une recherche Google, d’un post social média, d’une publicité payante que vous avez mise en place ?
-    Le taux de conversion : il correspond au pourcentage d’internautes qui effectuent une action souhaitée, par exemple, un acte d’achat.
-    Le montant moyen du panier : cet indicateur vous permet d’établir des comparaisons utiles entre votre e-commerce et votre boutique physique. Il vous permettra aussi d’ajuster la gamme de produits et les prix que vous proposez.

Comment bien s’y prendre pour analyser son site e-commerce ?

Sur une e-boutique, vous pouvez facilement mettre en place un tableau de bord de suivi de vos performances. Les plateformes que vous utilisez pour commercialiser vos produits sont souvent dotées d’outils statistiques. Pensez à vous rapprocher de votre prestataire.
Pour utiliser ces indicateurs à bon escient, il est important de définir des objectifs, qui serviront de clés de lecture aux résultats. Par exemple, le trafic doit être analysé par rapport à un objectif de visites.

De nombreux outils sont à votre disposition pour collecter les KPI, mais aussi pour les rendre compréhensibles et vous permettre de les interpréter. Le plus précis et populaire est la solution de Google : Google Analytics.
Grâce à ces techniques, vous devriez pouvoir créer un e-commerce ergonomique à destination de vos clients. Si vous êtes en difficulté, sachez que des prestataires sont spécialisés dans ce domaine et peuvent vous aider à optimiser votre présence en ligne.

Faire connaître sa e-boutique sur internet

S’il est indispensable de monitorer vos statistiques, cela ne suffit pas à créer du trafic vers votre boutique en ligne. En effet, contrairement à une boutique physique, il est peu probable que quelqu’un passe virtuellement devant votre e-commerce et rentre par hasard dans celle-ci ! Mais des techniques existent pour faire connaître son site e-commerce.

Miser sur un bon référencement

93 % des internautes cherchant une info en ligne s’arrêtent à la première page de recherche sur le moteur Google. Il est donc crucial d’être bien référencé sur les moteurs de recherche pour être visible par les internautes ! Des contenus pertinents, étayés et populaires vous permettront de remonter dans les résultats de recherche.
La maîtrise de l’optimisation sur les moteurs de recherches (SEO) est donc particulièrement importante. Elle nécessite que vous vous y attelliez, ou que vous recouriez à un prestataire dédié. Il est aussi possible, via Google Ads, la régie publicitaire de Google, d’acheter de la visibilité via du référencement payant (SEA) pour apparaître dans les résultats sponsorisés, en première place des recherches.

Faites des partenariats en ligne

Pour faire connaître votre e-commerce, n’hésitez pas à tisser des liens avec d’autres partenaires, au sens propre, comme au sens figuré ! L’échange d’URL avec d’autres sites ou boutiques en ligne est un moyen d’obtenir plus de visiteurs sur votre site. En effet, les liens entrants impactent de manière positive votre référencement naturel (SEO) sur les moteurs de recherche.

Proposez aussi vos produits sur des sites de comparateurs, qui sont souvent un point de départ pour les internautes effectuant du shopping en ligne. Par exemple, à l’approche des fêtes de Noël, vous pouvez essayer de faire inclure vos produits dans des guides cadeaux publiés par d’autres sites avec lesquels vous pouvez nouer des partenariats : pour cela, contactez les propriétaires des sites en question pour leur proposer d’inclure vos produits.

Capitalisez sur vos réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont une source importante de trafic vers les boutiques en ligne. Utilisez donc vos pages Facebook, Instagram, Twitter, Pinterest… pour faire connaître votre marque et vos produits, mais aussi pour entretenir le lien avec vos clients. En publiant régulièrement, vous les inciterez à revenir sur votre boutique en ligne. Par exemple, vous pouvez utiliser YouTube pour produire du contenu visuel attrayant en lien avec votre secteur d’activité. Vous pourrez ainsi promouvoir votre site e-commerce tout en véhiculant une image positive de votre entreprise ou de votre marque.

Votre entreprise physique doit être mise à profit

Qui dit boutique en ligne, ne dit pas uniquement communication digitale ! N’hésitez pas à promouvoir votre site e-commerce dans votre boutique physique, en affichant par exemple vos offres de click and collect dans votre vitrine, en proposant des réductions à utiliser en ligne ou en incitant vos clients à s’inscrire à votre newsletter. Flyers, affichages, goodies ce sont autant de moyens toujours pertinents de communiquer sur votre site e-commerce.

Mettre en avant vos produits sur votre site e-commerce

S’il est important de faire connaître votre e-boutique, il est tout aussi crucial de mettre en avant vos produits. Pour cela, vous pourrez utiliser vos réseaux sociaux, des ambassadeurs et l’outil dédié de Google, Google Shopping.

Grâce à vos réseaux sociaux

Avec le confinement lié au coronavirus, l’utilisation des réseaux sociaux a bondi de 61 % ! Une étude montre que 45 % des Français entre 18 et 35 ans aimeraient pouvoir acheter des produits directement depuis leurs réseaux sociaux.

La France comptait, fin 2019, 37 millions d’utilisateurs quotidiens de Facebook. Une bonne raison d’utiliser ce réseau social pour promouvoir les produits de votre site e-commerce. Pour ce faire, vous pouvez utiliser Facebook Business Manager, l’outil de Facebook à destination des professionnels pour mettre en avant vos produits et renvoyer les internautes vers votre e-boutique. Vous pouvez aussi renseigner des fiches produits, dans l’onglet « boutique » de votre page Facebook. Enfin, vous pouvez aussi utiliser la fonctionnalité « shop » pour également promouvoir vos produits. Tous ces outils sont gratuits !

Sur Instagram, vous pouvez utiliser la fonction Instagram Shoping pour identifier les produits à la vente présents dans une publication ou une story. Pinterest propose aussi des épingles e-commerce à ne pas négliger si vous utilisez ce réseau social. La plupart des réseaux sociaux proposent également d’acheter de l’espace publicitaire ciblé, pour promouvoir ses produits auprès d’un public précis.

Mettez en place un système d’affiliation

L’affiliation est un système marketing dans lequel vous devez proposer à un réseau de sites partenaires de promouvoir vos produits, que ce soit via des éléments publicitaires, ou du contenu vous valorisant, en échange d’une commission à chaque fois qu’un internaute est redirigé vers votre boutique en ligne. Pour mettre en place un système d’affiliation, vous devez générer des URL uniques sur votre site e-commerce pour chaque affilié.

Ces derniers pourront utiliser ces liens pour faire la promotion de vos produits, sur leur site, leurs réseaux sociaux, leurs blogs. Ces liens de traçage permettent ensuite de définir quelle part du trafic sur votre site est due à ces affiliés, pour leur reverser des commissions en conséquence.

Travaillez avec des influenceurs

Les influenceurs sont également des ambassadeurs de choix pour vos produits : YouTube, Instagram, blogs personnels, ils possèdent généralement un fort pouvoir de prescription auprès de leur audience. Grâce à ces relais d’opinion, vous augmentez aussi le bouche-à-oreille autour de votre marque ou de votre boutique. Vous pouvez également, organiser des jeux concours en partenariat, pour faire connaître vos produits et augmenter votre audience sur votre site e-commerce !

Référencez vos produits sur Google Shopping

Google Shopping est la fonctionnalité du moteur de recherche dédié à la recherche de produits physiques. Il fonctionne à la manière d’un comparateur de prix. Dans un contexte où de plus en plus d’internautes se tournent vers le shopping en ligne, Google restant le principal moteur de recherche en France, l’onglet Google Shopping est l’ami de votre business ! Il s’agit d’un endroit clé pour répertorier vos produits, que ce soit via une annonce payante ou un référencement organique. Pour utiliser Google Shopping, vous devez utiliser l’outil de Google « Google Merchant Center » à destination des commerçants.

 
Vous n'avez pas encore sauté le pas et vous êtes prêt à vous lancer dans le e-commerce?
Les experts Orange Pro sont à vos côtés
En savoir plus