C’est officiel, c’est décidé : vous allez créer votre marque ! Plus motivé que jamais, vous vous lancez dans la recherche du nom, du logo, et des discours marketing. Mais comme vous vous en doutez, créer sa marque nécessite certaines connaissances en communication, en stratégie mais également en branding.

Une marque est un concept porteur de sens. Elle permet de différencier votre produit de la concurrence. De plus, une marque possède des valeurs, une image, une âme. Tout ce processus de création n’est donc pas à prendre à la légère.

Bien que votre idée soit pertinente, vous devrez par ailleurs respecter certaines étapes stratégiques dans le cadre du lancement de votre projet. Voici alors quelques questions à vous poser pour réussir la création de votre marque.

Quel travail réaliser en amont ?

Avant toute chose, vous devez être au clair sur ce que vous proposez à travers votre produit et donc votre marque. Pourquoi créer son entreprise ? Que cherchez vous à apporter ? Que voulez-vous changer sur votre marché ? Vous devrez y avoir réfléchi sereinement afin d’apporter les bonnes réponses.

Comment choisir le nom ?

Le choix du nom est une étape extrêmement importante qui doit éviter plusieurs écueils. Le premier, vous ne devez pas choisir un nom trop descriptif. En effet, prendre le nom d’un aspect précis d’un produit ou de son usage peut entrainer des contraintes juridiques évidentes. Par exemple, si vous commercialisez une eau aromatisée aux fruits vous pouvez tout à fait prendre le nom « o’fruitée » mais pas « eau à base de fruits frais ». C’est très important.

Deuxième élément à éviter, l’aspect « trop » national de votre marque. Si votre produit à vocation à s’exporter à l’étranger, faites bien attention aux mots que vous utilisez. En effet, certaines expressions peuvent ne pas fonctionner dans un autre pays. Pire, votre nom de marque, s’il n’est pas choisi avec pragmatisme, peut porter atteinte à l’image de votre société dans la mesure ou les consommateurs étrangers ne comprennent pas de quoi il s’agit.

Quelles procédures juridiques ?

Bien que la France soit souvent l’un des pays les plus procéduriers du monde, le dépôt d’une marque et sa protection restent des étapes assez simples à gérer. En France, la propriété du nom se fait après examen de votre proposition de marque auprès de l’Inpi, l’organisme en charge de la propriété industrielle. Notez également que cette propriété est valable 10 ans et renouvelable.
Entre le moment de votre dépôt et la validation officielle de votre marque, un certain délai est nécessaire. C’est important de le souligner. Par ailleurs, le formulaire de dépôt est à retirer à l’Inpi, à Courbevoie, ou à télécharger en ligne sur le site de l’organisme (inpi.fr). Le dépôt d’une marque s’accompagnera du paiement de taxes : 250 euros si vous optez pour la solution papier, 210 euros par Internet.

Qu’est-ce qu’une plateforme de marque ?

Sous ce terme assez barbare se cache en réalité un outil marketing essentiel pour le développement de votre maque. De manière tout à fait concrète, la plateforme de marque est une sorte de feuille de route stratégique à produire en amont de votre lancement puis à respecter lors de votre développement.
C’est donc une sorte de synthèse de l’identité de votre marque au travers de quelques points forts. La plateforme de marque, dont il n’existe pas de modèle unique à suivre, doit répondre aux questions suivantes :

- Quelle vision ? : façon de voir le monde, philosophie et positionnement ;
- Quelle mission ? : rôle dans la société et dans son domaine ;
- Quelle(s) cible(s) : différents publics auxquels votre marque s’adresse ;
- Quelle promesse : engagement de la marque auprès de ses publics, contrat de confiance instauré ;
- Quelle ambition : position que l’entité souhaite avoir, façon dont elle souhaite être reconnue ;
- Quelles valeurs : qualités principales qui vont justifier sa réussite ;
- Quelle personnalité : traits de caractère qui définissent la façon d’être, d’agir, de communiquer. 

Il s’agit donc ici de mettre à plat tous les éléments saillants liés à votre marque. Pour cette étape clé, nous vous conseillons de faire appel à un expert en stratégie de marque afin d’avancer avec quiétude.

Pourquoi avoir une identité visuelle ?

L’identité visuelle de votre marque est la mise en image de vos valeurs et de votre vision du monde. Elle se compose du logo, de vos visuels, de votre charte graphique et de vos éléments éditoriaux. Ainsi, elle doit être forte et différenciante. D’une bonne identité visuelle dépend souvent la préférence de marque chez les consommateurs en faveur de vos produits.  
En ce sens, établir une identité visuelle forte et singulière vous permet de vous distinguer de la concurrence. C’est donc une étape qu’il ne faut pas sous-estimer. Vous devrez alors collaborer avec un graphiste ou un directeur artistique qui sera en charge de vous proposer des idées créatives en termes de design et de logo.
Pour ce qui est du brief, soyez clairs sur ce que vous attendez du graphiste et donnez-lui tous les éléments importants afin qu’il puisse soumettre une proposition créative qui vous correspond pleinement.

Pour conclure, la création d’une marque est un moment tout à fait stimulant dans la vie d’un entrepreneur. Choix du nom, choix du positionnement et du discours marketing en passant par l’identité graphique, rien de doit être laissé au hasard. L’avenir de votre entreprise en dépend.