Une vingtaine de personnes extraites des décombres par les secours ont été hospitalisées, a précisé l'agence de presse Chine nouvelle.

L'accident s'est produit en fin de matinée dans le centre de la capitale économique chinoise, quand le toit d'un bâtiment d'un étage en rénovation, ayant abrité un concessionnaire automobile, s'est effondré pour une raison indéterminée.

Le ministère des Situations d'urgence a publié sur un réseau social des photos de secouristes s'activant à extraire des victimes en sang et couvertes de poussière, au milieu des gravats et de piliers de béton. 

"J'ai d'abord cru que c'était une explosion", a indiqué à l'AFP une riveraine qui a refusé de donner son nom.

Elle a expliqué avoir senti son lit trembler "comme si c'était un tremblement de terre", puis avoir entendu un grand "boum".

Plusieurs catastrophes de ce type se sont produites en Chine ces dernières années, généralement attribuées à des constructions de mauvaise qualité et au non-respect des règles de sécurité.

En 2016, au moins 20 personnes avaient été tuées à Wenzhou (est) après l'effondrement de bâtiments de construction rudimentaire occupés par des travailleurs migrants.