Les autoentrepreneurs continuent de s'imposer au sein du paysage entrepreneurial français, d'après les derniers chiffres diffusés par l'Acoss, caisse nationale du réseau des Urssaf. Fin juin 2019, l'organisme collecteur de cotisations sociales comptait ainsi 1,57 million d'autoentrepreneurs, soit 16,5 % de plus par rapport à l'année précédente.

Un chiffre d'affaires moyen également en hausse

Concrètement, 513 000 nouvelles immatriculations d'autoentrepreneurs ont ainsi été enregistrées sur un an (+ 21,5 % par rapport à juin 2018), conservant un écart important avec le nombre de radiations effectuées sur la même période (de l'ordre de 291 000, au total). Et ce bien que ces dernières aient affiché une augmentation de + 8,6 % par rapport à l'année précédente.

Pas moins de 896 000 autoentrepreneurs (l'équivalent de 57,2 % des bénéficiaires du régime) ont, par ailleurs, déclaré un chiffre d'affaires positif au deuxième trimestre 2019 (+ 13 % sur un an), dont le montant moyen s'est établi à 4 325 € pour la période concernée : une progression de 9,1 % sur les douze mois observés (après + 10,9 % fin juin 2018).

Une progression dans toutes les régions métropolitaines

D'un point de vue géographique, l'Acoss constate, dans la majorité des régions métropolitaines, une croissance à deux chiffres du nombre d'autoentrepreneurs économiquement actifs. Une fois de plus, c'est la région Île-de-France qui se positionne en tête de file des territoires les plus dynamiques : avec une progression de + 17,1 %, elle s'inscrit, en effet, juste devant la région Haute-Normandie qui enregistre, quant à elle, une progression de + 15,8 %. Seuls la Corse (+ 8,7 %) et le Centre-Val de Loire (+ 9,2 %) demeurent en dessous du seuil symbolique de 10 %.

Pour en savoir plus et consulter la note de conjoncture de l'Acoss, rendez-vous sur : www.acoss.fr