Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a lâché 54,67 points à 23.273,96 points et le Nasdaq, à forte coloration technologique, 42,23 points à 6.586,83 points.

L'indice élargi S&P 500 a concédé 0,40%, ou 10,23 points, à 2.564,98 points. 

Les trois indices avaient démarré la séance dans le vert avant de perdre progressivement du terrain.

"C'est une semaine-clé pour les résultats avec des grands noms des secteurs technologique comme Microsoft ou Alphabet, de la consommation comme McDonald's ou Coca-Cola, de la santé comme Merck ou du pétrole comme ExxonMobil et Chevron, qui diffusent leurs chiffres, et c'est ce sur quoi les investisseurs se concentrent", a souligné William Lynch de Hinsdale Associates.

"Jusqu'à présent, les performances ont été très encourageantes", a-t-il remarqué.

Selon la société Factset, sur les 17% d'entreprises du S&P 500 qui avaient déjà dévoilé leurs chiffres vendredi, 76% avaient dégagé un bénéfice par action supérieur aux pronostics des analystes et 72% des ventes au-dessus des prévisions.

Mais les résultats rendus publics lundi ont été reçus plus fraîchement. 

"Les actions sont actuellement valorisées à un niveau correspondant à la perfection", a estimé Art Hogan de Wunderlich Securities. "Il faut qu'on arrive à déterminer quelles entreprises ont des titres qui se sont trop emballés", a-t-il ajouté. 

Arconic, le groupe né de la scission il y a un an du géant de l'aluminium Alcoa qui a dégagé des résultats trimestriels mitigés, a notamment chuté de 10,38%. 

Le Dow Jones a aussi été affecté par le repli de 6,34% du conglomérat General Electric, affecté par les commentaires négatifs de plusieurs analystes après des résultats jugés vendredi "inacceptables" par le PDG du groupe.

Les investisseurs "veulent aussi voir si il y a des avancées dans la réforme fiscale" promise par Donald Trump, a par ailleurs indiqué Adam Sarhan de 50 Park Investment. Le Sénat a donné son feu vert au lancement de cette initiative la semaine dernière, ce qui avait alimenté la montée de la Bourse de New York à de nouveaux sommets.

Le marché obligataire progressait: le rendement des bons du Trésor à 10 ans reculait à 2,370% contre 2,384% vendredi soir, et celui à 30 ans à 2,883% contre 2,897%.

Nyse