La victime est un homme d'une quarantaine d'années, "défavorablement connu" des services de police, selon une source policière à l'AFP. Ce mercredi 11 octobre vers 10h00, il a été pris pour cible alors qu'il se trouvait dans une camionnette stationnée devant le collège Lucie-Aubrac de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis). Le Parisien affirme qu'il a reçu six balles. Le tireur a ensuite pris la fuite. La victime a été hospitalisée à l'hôpital Henri-Mondor de Créteil (Val-de-Marne). Son pronostic vital n'est pas engagé.

"Les enseignants ont isolé les enfants dans les classes en attendant l'intervention de la police", selon le sous-préfet. Les policiers ont également procédé à des fouilles dans les établissements, précise BFMTV, qui révélé l'information. "Une fois la certitude établie" qu'il n'y avait pas eu d'intrusion, le dispositif a été levé en fin de matinée, selon Patrick Lapouze.  

"Les parents sont venus récupérer leurs enfants. L'inspection d'académie va mettre en place un dispositif de suivi si certains élèves avaient été un peu marqués par l'événement, mais nous n'avons pas sur place jugé utile de garder les enfants plus longtemps", a précisé Patrick Lapouze sur BFM-Paris. L'enquête a été confiée à la police judiciaire de Sein-Saint-Denis.