Face à la diversité des projets, le nombre de plateformes de crowdfunding a explosé depuis quelques années. La spécialisation dans des domaines particuliers, tels que la création d'entreprise ou encore la culture, demeure une façon pour celles-ci de se démarquer, tout comme les différentes formes de dons et de prêts. Alors, quel site de financement participatif choisir pour son projet ?

Le don : idéal pour les projets artistiques

Le don (ou "reward-based crowdfunding") constitue la forme la plus ancienne de financement participatif. Au XVème siècle, les mécènes permettaient aux artistes d'exercer leur talent par ce biais. S'il n'y a pas de contrepartie sous forme d'argent, contrairement aux deux autres formes de financement participatif décrites plus bas, le don peut donner lieu à des contreparties symboliques. Un projet de film pourra proposer, pour la somme de 5 ou 10 euros, le nom du donateur au générique ou une invitation à l'avant-première. Dans ce domaine, Ulule demeure sans doute la plateforme la plus réputée. En permettant des dons à partir de 5 euros, elle permet à des artistes, en l'espace de 90 jours, de récolter des sommes, très variables, destinées à concrétiser leurs projets. Le leader mondial KissKissBankBank propose le même principe, avec la même durée de campagne, en offrant un plus vaste champ thématique : de l'éducation à l'écologie, en passant par le cinéma... Ces plateformes restent majoritairement dédiées à des porteurs de projets avec peu de ressources financières et permettent aux artistes de se démarquer.

Le prêt (peer-to-peer lending) pour les entreprises

Lendopolis se présente comme une plateforme qui propose un principe de financement participatif innovant et moderne. En mettant en relation des petites voire très petites entreprises avec des particuliers, elle offre la possibilité à tout un chacun de participer au soutien d'une entreprise. Comment cela fonctionne ? Les PME et TPE empruntent de l'argent à des particuliers, qui choisissent parmi les dizaines de projets disponibles sur le site, déjà sélectionnés avec soin par la plateforme. Lendopolis offre de nombreuses garanties aux deux parties. Ainsi, pour pouvoir y demander un prêt, chaque entreprise doit obtenir l'Attestation d'Informations Financières. Elle doit également exercer son activité depuis plus de deux ans. Le montant du prêt doit, quant à lui, être compris entre 10 000 et 1 million d'euros. Grâce à une équipe d'experts, la plateforme juge chaque projet en lui donnant une note et en désignant le taux d'intérêt le plus adapté, compris entre 5 et 12%. Du côté des particuliers, ceux-ci peuvent trouver sur la page du site chaque projet détaillé : présentation de l'entreprise, conditions de l'emprunt, buts de la récolte...

Hello Merci se place comme une autre plateforme, du même type que celle de Lendopolis. Cette dernière a été fondée peu de temps après le succès de la première. Hello Merci propose des prêts solidaires entre les particuliers : son principal intérêt réside dans son principe de fonctionnement : l'emprunteur doit trouver la totalité de la somme demandée. Autrement, s'il ne parvient pas à atteindre cet objectif, il doit rembourser tous les prêteurs. En misant sur le "tout ou rien", Hello Merci garantit aux prêteurs que leurs prêts ne seront utilisés que si la totalité du montant est récolté, et ainsi que le projet est réalisable. Elle limite les prêts entre 200 et 10 000 euros.

Babyloan fonctionne sur le même principe. Les sommes prêtées peuvent toutefois se révéler bien inférieures au seuil des 200 euros demandés par Hello Merci puisqu'on peut y réaliser une opération d'un montant minimal de 20 euros. Idéal pour les petits investisseurs et les porteurs de petits projets, d'autant plus qu'aucun intérêt n'est appliqué lors du remboursement.

Ces plateformes conviennent majoritairement à des projets relativement modestes. Elles ont pour but de satisfaire une demande d'entreprises dont l'avenir ne repose pas exclusivement sur le financement participatif et qui l'utilisent en complément d'autres sources financières.

Le crowd-equity : l'investissement au capital

Anaxago : la plateforme qui fonctionne par échange de parts
Avec plus de 60 millions d'euros investis, plus de 70 000 membres et plus de 120 entreprises financées, Anaxago réunit environ 4 500 investisseurs actifs. Cette société à caractère entrepreneurial constitue un pont entre entrepreneurs et investisseurs recherchant de nouvelles opportunités. Alignant les intérêts des investisseurs, des équipes dirigeantes, et les leurs, cette plateforme d'" equity crowdfunding " ou de financement participatif, conseille et accompagne les start-up et PME sur le long terme.