L'automédication, se caractérise souvent par le fait d'avoir recours à un ou plusieurs médicaments non prescrit par un médecin et distribué dans une pharmacie. Les sites internet de santé et de bien-être se sont développés rapidement. Mais attention aux dérives : même les sites les plus sérieux ne remplaceront jamais une consultation chez le médecin et son diagnostic lié à ses études et à son expérience professionnelle. Dans quelle mesure peut-on utiliser ces sites pour se soigner ?

Les sites et forums de médecine fleurissent sur le net

La santé demeure l'un des sujets de préoccupation essentiel des Français. En témoigne non seulement la multiplication des sites de santé et des forums, mais aussi leur nombre de visiteurs. Chacun peut poser la question qui l'inquiète et y trouver des réponses rassurantes et peut même comparer les différents avis des sites de médecine. Parmi les sites et forums les plus populaires, on compte Doctissimo, Passeport Santé et Top Santé. Ces sites consacrent des pages spéciales à chaque maladie, pages rédigées en général par des médecins. Des vidéos présentées par des médecins ou spécialistes, attirent la confiance des lecteurs. La plupart de ces sites comprennent des forums de discussion, où l'on peut s'inscrire pour poser des questions. Il reste plus facile, plus rapide et surtout moins coûteux de se rassurer après d'une communauté qu'en prenant rendez-vous chez un médecin. L'information est à disposition à toute heure du jour et de la nuit.

Des conseils parfois précieux

Ces sites, rédigés par des professionnels de santé, sont susceptibles de donner de précieux conseils. Pour chaque maladie, ils en décrivent les symptômes de manière détaillée, les traitements possibles, les effets secondaires et indiquent le degré de gravité de ladite maladie. Il y a par exemple une pléthore de conseils pour traiter l'arthrite ou les rhumatismes. Certaines personnes vont se passer de consultations médicales et se fier uniquement à ce qui est indiqué sur ces sites en achetant les médicaments ou remèdes qui y sont proposés. Du côté du forum, il est nécessaire de prendre davantage de recul, car les conseils prodigués ne sont pas issus le plus souvent de professionnelles de santé mais d'un vécu de la maladie de particulier.

La plus grande prudence s'impose

L'automédication se développe à une vitesse fulgurante. De nombreuses personnes prétendent se soigner uniquement grâce aux conseils glanés sur les sites de médecine, arguant du fait qu'ils sont rédigés par des personnes faisant autorité dans le domaine. Mais n'est-ce pas allé trop vite en écartant les principes d'un diagnostic de base ?

Il est plus facile de consulter les sites de santé pour s'informer de ce que peuvent signifier certains symptômes. Il suffit de taper " douleurs derrière la tête " ou " rougissement anormal " dans Google pour atterrir sur des pages qui vous indiquent la nature de la maladie. Ces pages étant rédigées par des médecins, le problème demeure qu'elles restent des généralités, et que les douleurs peuvent être causées par une autre maladie que celle identifiée. Il peut s'avérer extrêmement dangereux de prendre les médicaments conseillés sur ces sites. Rien ne remplace une véritable consultation médicale. Le pire consiste à faire confiance aux réponses que l'on reçoit sur les forums : des membres peuvent dire qu'il leur est arrivé la même chose et faire une analyse sans avoir tous les éléments. Ils font part d'une expérience strictement personnelle, qui prend en compte de nombreux paramètres de leur parcours santé et de leur vie privée.