Lorsque vous achetez vos fruits et légumes dans votre supermarché habituel, savez-vous combien de traitements chimiques ils ont reçus ? Et surtout, s'il reste encore des traces sur ces derniers ? En sachant qu'une pomme reçoit en moyenne 35 traitements chimiques, mieux vaut vérifier avant de croquer.

Grâce à Scan Eat, un nouveau gadget astucieux, vous pourrez désormais scanner les fruits et légumes de votre supermarché pour quantifier le taux de pesticides encore présent. De la taille d'une clé USB, cet objet utilise une technologie de spectrométrie infrarouge, capable de détecter des molécules chimiques invisibles à l'oeil nu, puis de transmettre les résultats par Bluetooth sur une application smartphone. À terme, le « Scan Eat » pourrait aussi permettre de contrôler la qualité de l'eau et de l'air.

Cette invention a valu à son inventeur, Simon Bernard, un jeune étudiant de 25 ans, de remporter le concours  « GreenTech Écoles », organisé par le ministère de l'Environnement. Il bénéficie ainsi d'un accompagnement de 9 mois dans un incubateur et d'un soutien financier de 150 000€.