Quand le géant américain redistribue les cartes du référencement cela ne va pas sans conséquences...
C'est le 21 avril dernier que Google a modifié son fameux algorithme. L'objectif est clair pour la firme fondée par Larry Page et Sergueï Brin : booster dans ses résultats les sites adaptés aux mobiles. En gros, Google affine ses résultats en fonction des usages. Vous êtes sur le Web, les sites qui occupent le haut du classement sont " webocompatible " , vous êtes sur le mobile les sites privilégiés par l'américain seront " mobilocompatible ". Un changement qui risque de provoquer quelques migraines carabinées pour l'ensemble des acteurs d'Internet.

Que craindre réellement de ce changement ?

Premier point, cette modification ne concerne que la version Smartphone (site et application) de Google. Mais quand on sait qu'une bonne partie du trafic Internet se déplace aujourd'hui vers le mobile... Cette évolution viserait selon l'entreprise américaine à favoriser la visibilité des sites adaptés aux usages mobiles (police de caractère lisible sur petit écran, lien facilement cliquable, redimensionnement des textes en fonction de la taille des écrans...). A contrario les sites non compatibles descendraient dans les résultats du moteur de recherche, dépassés mécaniquement par les " mobilocompatibles ". La bonne nouvelle ? Ce nouvel algorithme " en temps réel " prendra en compte immédiatement toutes les améliorations. Maintenant posez-vous la bonne question...

Votre site est-il adapté aux mobiles ?

Vos contenus sont -ils adaptés à la taille de la fenêtre d'affichage ? Les polices de caractères sont-elles lisibles ? Les éléments tactiles sont-ils correctement dimensionnés ? Les fenêtres d'affichage sont-elles adaptées à tous les formats d'écran ? Vos contenus sont-ils faits pour être lus, parcourus sur le mobile (textes trop longs, mise en page des textes saturée...) ? Les plug-in que vous utilisez fonctionnent-ils sur le mobile ? Ces questions sont aujourd'hui incontournables et l'évolution de Google n'y change pas grand-chose car le mobile gagne de plus en plus de terrain sur son vieux compagnon de route.

Le mobile sinon rien ?

Pas tout à fait mais cela pourrait rapidement changer. Près de la moitié des internautes utilisent aujourd'hui le mobile pour aller sur Internet, 50 % des français sont aujourd'hui équipés de smartphone, un chiffre qui ne cesse de progresser. Il suffit de sortir dans la rue pour se frotter à cette révolution. Difficile de passer à côté quelle que soit votre activité. Penser mobile pour son site même quand on est une petite entreprise peut faire la différence surtout quand on sait que seulement 30 % des PME disposent d'une version mobile de leur site internet...
Convaincu ? Orange vous propose une solution site web & mobile clé en main qui vous permettra de créer facilement un site internet pour le web et pour le mobile.