Comme près d'un milliard et demi d'internautes, vous avez fini par céder et créer un ou plusieurs comptes sur les réseaux sociaux... Prudence néanmoins quant à la sécurisation de vos données ! Préservez l'anonymat de votre sphère privée par rapport à votre vie professionnelle. Anticipez les risques d' utilisation frauduleuse de vos informations personnelles pour éviter toute tentative d'usurpation d'identité. Découvrez nos conseils pour vous protéger sur Facebook, Twitter, Google+ & Co.

Réflexe au démarrage

Avant toute chose, il est important de rappeler que vous n'êtes pas obligé de tout dévoiler sur les réseaux sociaux, surtout dans le cas de vos informations personnelles. Seuls les champs de formulaire marqués d'un astérisque sont obligatoires. Pensez également à cocher la petite case interdisant la transmission de vos données à des tiers, si vous ne voulez pas être envahi d'emails publicitaires intempestifs issus d'un démarchage commercial.
Si vous souhaitez utiliser les réseaux sociaux pour communiquer à des fins professionnelles, déterminez bien au préalable la nature des informations que vous souhaitez diffuser, et auprès de quelle cible. Choisissez, par la suite, les réseaux sociaux où se trouvent vos clients.

Prudence au paramétrage

Le paramétrage de chaque compte est la seconde étape primordiale pour sécuriser vos données sur les réseaux sociaux. Cela va vous éviter de faire apparaître vos photos personnelles sur les pages de recherche, comme Google, par exemple. Pour cela, il convient de définir le niveau de confidentialité de vos informations et de déterminer à qui elles sont accessibles : toutes vos connaissances ou une sélection d'amis uniquement.
Si aujourd'hui, de nombreux internautes ont pris conscience de l'importance du paramétrage du profil lors de sa création, ils sont cependant moins vigilants sur le long terme. En effet, les réseaux modifiant fréquemment leurs règles d'utilisation, il faut penser régulièrement à consulter et contrôler le niveau de sécurité affecté à vos données.

Ayez le dé-clic

Là encore, il faut parfois être vigilant avant de cliquer sur un lien posté par un de vos contacts, qui peut en fait s'avérer être l'intrusion d'un cyber-criminel. Ce système frauduleux s'apparente à celui des spams que vous pouvez recevoir de vos amis alors qu'ils ne vous ont rien envoyé. En cas de doute sur un lien, il existe des logiciels gratuits et en libre téléchargement qui vous permettent de les analyser.
Cette règle de vigilance s'applique aussi sur l'utilisation des applications sur les réseaux sociaux. Tout comme les liens, elles peuvent contenir des virus visant à récupérer vos informations personnelles. L'exemple par excellence est l'arnaque " qui a visité mon profil " sur Facebook qui a touché des millions d'utilisateurs.

Les autres failles

Même s'il est impossible de garantir à 100% la sécurité de votre vie privée sur les réseaux sociaux, et sur internet en général, les points précités vous permettent cependant de déjouer les principaux risques. D'autres actions fondamentales restent essentielles pour préserver vos données.

  • Lorsque vous accédez à une page internet, vérifiez que l'URL de celle-ci est précédée d' "https " ; sans le " s ", cela signifie que vous consultez une page non sécurisée.
  • Paramétrez votre navigateur pour effacer l'historique de navigation et les cookies, à chaque fin de session, ou toutes les 24 h.
  • Activez un mot de passe pour vous connecter, en alternant, majuscules, minuscules, chiffres et symboles.