Le développement d'une entreprise passe parfois par des phases de levées de fonds. Aujourd'hui, la plupart des banques demeurent récalcitrantes aux risques. Heureusement, il existe de nombreuses alternatives ! Quelques conseils pour bien ficeler votre dossier et trouver un ou des investisseurs !

Choisir le bon moment

Les levées de fonds ne sont pas le fruit du hasard ! On ne cède pas ses parts pour le plaisir, mais bien pour financer un ou des objectifs précis et pertinents. Le timing doit être aussi judicieux que justifié. Pour la réussir, vous devrez prendre en compte le temps d'une levée de fonds et les obstacles qui vont l'empêcher de se faire rapidement. Les négociations peuvent s'avérer à votre désavantage si votre entreprise est dans une situation difficile. Sachez tout de même qu'une levée de fonds dure rarement moins de deux mois.

Posséder une trésorerie solide

L'adage veut qu' « on ne prête qu'aux riches ! ». Cela reste vrai la plupart du temps. Lorsque vous entrevoyez la nécessité d'une levée de fonds, sachez conserver une trésorerie forte ou avoir la trésorerie suffisante afin de rassurer vos futurs investisseurs. Ils préféreront toujours la fourmi à la cigale !

Faire bien et le faire savoir

Quelle que soit la catégorie du partenaire financier envisagé, vous devez prouver la solidité de ce qui a déjà été accompli et la viabilité de vos projets. Il vous faut savoir communiquer votre enthousiasme en valorisant vos acquis et en chiffrant, projection à l'appui, les retombées des investissements envisagés. La levée de fonds nécessite pour le chef d'entreprise des qualités de communicant qui lui permettent de convaincre. Votre dossier de levée de fonds doit présenter des données en phase avec l'étape actuelle de votre entreprise. Rappelez-vous qu'il reste toujours plus intéressant de pouvoir présenter un produit, un service ou un concept qui a été confronté à un marché. Les plus : une équipe solide, un business plan crédible et un chiffre d'affaires dynamique.

Frapper à toutes les portes

Ne partez pas avec des idées préconçues ! L'environnement économique incertain rend frileux de nombreux investisseurs. Être chef d'entreprise, c'est posséder un carnet d'adresses complet. Entretenir son réseau personnel ouvre des portes et la bonne nouvelle vient souvent de celui qu'on n'attendait pas. Le réseau représente un atout non-négligeable pour aller directement de la porte d'entrée au bureau du décideur sans passer par la case du guichetier récalcitrant ! La recommandation fonctionne toujours mieux que l'approche spontanée.

Choisir ses investisseurs potentiels

Les proches représentent la première solution pour réussir son augmentation de capital. Appelé love money ou parfois même 3 C (cousins, copains et cinglés), cette forme de levée de fonds se définit comme un investissement affectif.
Une fois vos proches sollicités, vous pouvez faire appel à des plateformes de crowdfunding (l'un n'excluant pas l'autre). Si vous ne savez pas laquelle choisir, prenez-en une à forte notoriété et qui participe à de nombreux financements comme Lendopolis. En 2015, ce ne sont pas moins de 296,8 millions d'euros qui ont ainsi été collectés pour financer les entreprises. Profitez-en !
Les business angels peuvent aussi s'avérer des interlocuteurs de choix. Ce sont généralement des entrepreneurs à succès. Ils affectionnent les entreprises innovantes à fort potentiel. S'adresser à eux et réussir à les convaincre, c'est non seulement bénéficier d'une prise de participation minoritaire mais aussi des conseils avisés d'entrepreneurs expérimentés.

Les formules alternatives à la levée de fonds

Certains réseaux et organismes octroient des prêts « d'honneur » sans garanties personnelles aux dirigeants d'entreprises de moins de 3 ans. Si les critères d'éligibilité varient d'un organisme à l'autre, ces prêts à 0 % peuvent être très intéressants pour financer une nouvelle étape du développement de l'entreprise. Les associations de promotion de l'entrepreneuriat comme l'Adie, Initiative France, France Active ou le Réseau Entreprendre proposent cette solution. Ces dernières sélectionnent des projets jugés crédibles et permettent de financer les entreprises à toutes les étapes. Une piste à ne pas négliger !