l'interview

Pouvez-vous vous présenter ? Qui êtes-vous, que faites-vous ?
Nadine Foulon-Belkacémi, directrice Orange Nord de France, en charge des activités commerciales, services et expérience clients, interventions techniques, communication et relations institutionnelles dans les régions Nord-Pas de Calais, Picardie et Champagne-Ardenne. Environ 5000 salariés.

Que pensez-vous de l'entreprenariat en France aujourd'hui ?
En France, il existe un potentiel fort d'entrepreneurs mais le passage à l'acte semble poser problème pour plusieurs raisons dont la valorisation sociale du comportement entrepreneurial, un système qui ne laisse pas de place à l'expérimentation ou aux erreurs de parcours, et la perception que des compétences particulières soient nécessaires à l'acte d'entreprendre.
Ces raisons agissent en partie sur l'activité entrepreneuriale en France qui reste à un niveau faible. Avec la crise économique, l'activité entrepreneuriale, qui semble se déployer très majoritairement dans les services, pourrait être un formidable moyen de relancer l'économie, l'emploi et redonner un dynamisme positif et constructif.

Qu'attendez-vous d'Orange propulse ? Quel genre de projets avez-vous envie de défendre ?
Orange propulse est un moyen d'encourager l'esprit d'entrepreneuriat en leur montrant notre confiance, en leur donnant des conseils afin de limiter les risques et ainsi maximiser les chances de succès.

A quoi serez-vous particulièrement attentive lors des délibérations ?
Je serai particulièrement attentive au leadership et à l'esprit collaboratif des candidats par la démonstration de leur capacité à convaincre, négocier, décider, piloter, organiser et savoir s'entourer. Ils devront ainsi démontrer leur savoir-faire à construire un projet en équipe en temps limité et à se projeter en se confrontant au monde réel en anticipant les difficultés éventuelles et proposer objectivement des solutions de rebond.