Besoin d'un financement pour démarrer, d'une trésorerie pour s'équiper ou d'autres besoins financiers ? Il existe de nombreuses solutions de crédit destinées aux professionnels pour mener à bien vos projets : banque, organisme de prêt, financement participatif, ... Tour d'horizon sur les solutions crédit pour les professionnels.

Quelle solution crédit choisir ?

Il existe de nombreuses solutions de crédit spécifiques pour les pros, que ce soit à court ou à long terme. Ces crédits peuvent se présenter sous différentes formes : affacturage, découvert, escompte bancaire, cession Daily, crédit-bail, prêt d'honneur, prêt personnalisé... Leurs taux d'intérêt ainsi que les conditions d'attribution dépendent de chaque créancier.

Selon la nature de votre activité, l'affacturage, le découvert, l'escompte et la cession de créances peuvent constituer des solution à court terme pour développer rapidement votre entreprise. Le crédit-bail, le prêt d'honneur et d'autres types classiques de crédit sont des solutions à moyen et à long terme.

Des solutions à court terme

L'affacturage consiste à céder les créances de votre entreprise à une société dite factor dans le cadre d'une convention. L'affacturage compte principalement trois prestations : recouvrement, trésorerie et assurance-crédit.
Le découvert, solution courante, est une autorisation exceptionnelle définie par la banque le temps de développer votre activité et de booster votre trésorerie.
L'escompte bancaire est une forme de crédit qui consiste à céder des effets de commerce à votre banque en contrepartie de leur valeur, déduction faite des intérêts et des commissions.
La cession Dailly est une autre forme de cession de créance qui consiste à remettre à un établissement financier vos créances professionnelles, avec les garanties et les sûretés qui y sont attachées.

Des solutions à moyen et à long terme

Le crédit-bail se présente sous forme d'un financement matériel à la location. Vous choisissez les équipements dont vous avez besoin dans le cadre de votre activité et une entreprise de crédit-bail l'achète pour vous en vous les louant. A la fin du contrat, vous avez la possibilité soit de les acheter, soit de continuer à les louer à prix réduit ou de les rendre.

Le prêt d'honneur est destiné aux créateurs d'entreprises sans apport et garanties personnelles. Conditionné à taux zéro, il peut vous servir de levier pour obtenir un financement plus important auprès de votre banque.

Solution crédit : à qui s'adresser ?

Mis à part les banques et organismes de prêts classiques, quelques réseaux d'aide à l'entreprise peuvent vous aider à obtenir les fonds nécessaires dont vous avez besoin. Parmi eux, il y a Bpifrance, l' Association pour le Droit  à l'Imitative Economique, Initiative France, France Active, l' Agence Pour la Création d'Entreprises et le Réseau Entreprendre.

Outre leur capacité à soutenir financièrement les entreprises grâce à des partenariats, ils proposent également un accompagnement pour aider les entrepreneurs à développer leurs affaires.

Autre solution : le financement participatif est accessible sous forme de prêt depuis le 1er octobre 2014. Les conditions des prêts faits par des particuliers sont claires :

  • les prêts avec intérêt sont limités à 1 000 € par prêteur et par projet, et la durée du crédit ne peut dépasser 7 ans;
  • les prêts sans intérêt sont limités à 4 000 € par prêteur et par projet;
  • le porteur de projet ne peut emprunter plus de 1 000 000 € par projet.

Avoir un Business Plan solide pour demander un crédit
Avant de déposer votre demande de crédit, assurez-vous de pouvoir défendre facilement votre projet. Être prêt. Pour cela, prenez le temps de détailler chaque partie de votre projet dans un Business Plan. Soyez optimiste dans vos prévisions, mais restez réaliste dans vos calculs. Dans la mesure où la réussite de votre projet sera basée sur des hypothèses, vous devrez convaincre votre interlocuteur de votre capacité à gérer vos affaires et à développer votre entreprise.

Bon à savoir pour toute démarche de crédit

 

  • Le Taux Effectif Global comprenant tous les frais, les commissions et autres rémunérations doivent être mentionnés sur le contrat de crédit.
  • Les prêteurs ont l'obligation de respecter un taux d'usure pour éviter tout abus vis-à-vis de l'emprunteur. Ce taux change tous les trimestres et est consultable sur le site de la Banque de France
  • Selon le type de crédit choisi, les établissements financiers peuvent exiger des garanties : caution d'une personne physique ou des garanties matérielles.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.
Quel organisme offre la meilleure solution de crédit selon vous ?