Longtemps laissés de côté, tout juste bons à jouer le rôle de vieux sages auprès des jeunes générations, les seniors sont aujourd'hui considérés comme une catégorie de consommateurs à laquelle il est impératif de prêter attention. La population vieillit et notre regard évolue donc positivement sur cette tranche de la population. Mais, enfin considérés, les seniors sont-ils pour autant des clients comme les autres ?

Les seniors : qui sont-ils ?

De manière générale, on considère que l'on entre dans la catégorie des seniors à l'âge de cinquante ans. Cela peut sembler prématuré, mais c'est ainsi que le marché de la consommation semble définir le terme. Celui-ci revêt toutefois des facettes multiples. Une population entendue comme un ensemble d'individus âgés de 50 à plus de 80 ans comporte nécessairement une grande variété de publics. En cela, il est possible d'avancer que les seniors sont des clients comme les autres, puisque tout aussi divers.

Les seniors : un coeur de cible privilégié

Si une part non négligeable des seniors n'est pas constituée de retraités, il s'agit malgré tout d'un public globalement soucieux de la notion de temps. Puisqu'ils en disposent, ils sont plus susceptibles que les autres d'adhérer aux stratégies de communication mises en place pour les séduire et, par conséquent, plus enclins à consommer. Du reste, leur pouvoir d'achat est supérieur. A la différence du client lambda, le senior est plus difficile à duper. Aussi convient-il de s'adresser à lui avec finesse, en tâchant d'allier à un marketing segmenté une communication qui, elle, ne l'est pas.

Quelle consommation pour les seniors ?

Dans le contexte économique actuel, les consommateurs semblent acheter par besoin plus que par plaisir. Si la chose pourrait sembler encore plus vraie pour les seniors, dont l'avancée en âge implique des contraintes qu'il faut satisfaire, ils demeurent plutôt des clients dont la consommation résulte du plaisir plutôt que du besoin. Paradoxalement, il s'agit d'une catégorie de consommateurs que l'on retrouve beaucoup sur Internet, puisqu'ils composent une large part des acheteurs de la toile. Dynamiques, ils voyagent, se préoccupent de leur apparence, s'attachent à rester en lien avec les jeunes générations, sont de plus en plus attirés par l'univers des nouvelles technologies. En conséquence, rien ne semble les distinguer des autres consommateurs, sinon des exigences liées tant à leur expérience qu'à leur caractère hédoniste.