Les moyens de vendre grâce aux nouvelles technologies se multiplient. Les nouvelles technologies sont-elles des atouts pour mieux vendre, à la fois pour les boutiques en ligne et pour les magasins physiques ? Eléments de réponse.

Que ce soit pour le commerce en ligne ou pour les boutiques physiques (exerçant leur activité dans un local et possédant une visibilité matérielle), le numérique représente une véritable opportunité d'augmenter ses profits et d'améliorer l'activité commerciale d'une entreprise.

L'e-commerce, premier concerné par les atouts « commerciaux » liés au numérique

Au premier chef des évolutions permises par le digital se trouve la vente en ligne. Il s'agit sans doute là du premier apport du digital. Le numérique a favorisé l'émergence des boutiques en ligne, ce qui a eu pour conséquence de bouleverser le paysage économique mondial. La forme traditionnelle du commerce via un magasin est aujourd'hui mise à mal par la facilité d'accès, les coûts réduits et le confort d'utilisation offerts par les boutiques en ligne. Les commerces en ligne bénéficient de trois avantages majeurs.

1. La centralisation des stocks
Grâce à une interface unique, les stocks de l'entreprise deviennent visibles en temps réel, à la fois par l'entreprise et le client. Cette instantanéité représente un avantage pour ce dernier, surtout lorsque le produit est en rupture de stock et qu'il doit parfois commander son produit et revenir le chercher dans le magasin.

2. La réduction des coûts
L'absence des lourdes charges (gestion du réapprovisionnement, personnel de caisse, loyer, fonds de commerce...) impliquées par un magasin physique permet d'offrir les meilleurs prix aux consommateurs.

3. Mieux cibler le consommateur pour comprendre précisément ses attentes
La plupart des sites e-commerce se basent sur l'utilisation des datas recueillis lors des précédentes visites pour optimiser la plateforme en fonction du comportement des internautes mais aussi pour les attirer sur leur site. La publicité en ligne ciblée (retargeting) représente un outil utilisé par la plupart des sites commerciaux en ligne même si le coût d'acquisition doit bien être étudié. Cette dernière permet de proposer à l'internaute une annonce de produits adapté à ses besoins ou ses recherches, le tout en -quasi- temps réel. La publicité sur Google AdWords peut également constituer un moyen de faire de la publicité pour son site e-commerce en affichant sur d'autres sites un encart publicitaire en relation avec les mots clefs tapés par l'internaute lors d'une recherche.

Le numérique, une extension précieuse des boutiques physiques

Le numérique peut trouver sa place en complément dans un commerce traditionnel ou en son sein, c'est-à-dire dans une boutique physique. Il permet de dynamiser et d'étendre l'activité de l'entreprise ayant de plus en plus de mal à attirer les clients face à la concurrence d'internet.

1. Une extension numérique pour une meilleure visibilité : le "store locator"
Bien sûr, le couplage « commerce physique/e-commerce » semble la première des options à prendre pour profiter des bienfaits du numérique pour son business. La création d'un site liée à une boutique physique permet d'étendre sa visibilité à un niveau international. Sans sa présence sur le net, une boutique isolée ne serait connue que des habitants ou des passants qui la trouveraient sur leur chemin. En investissant le champ numérique grâce à un site et en y ajoutant des fonctionnalités qui établissent un lien entre le web et le local physique (modules appelés "store locator" ou « localisation des boutiques »), n'importe quel commerce physique peut viser une clientèle beaucoup plus large.

2. Se démarquer en offrant des services de proximité
L'utilisation du digital pour servir le commerce physique permet surtout à une boutique de se démarquer de l'e-commerce, en mettant en avant des services qu'elle seule peut garantir au client (retrait en magasin, essayage d'un produit en boutique, SAV au contact d'une personne physique). Ces services sont plus rares, voire absents, lors d'un achat auprès d'un commerce en ligne.

3. Des nouvelles technologies en magasin adaptées aux nouvelles habitudes de consommation
Les nouvelles technologies peuvent aider au sein même d'un magasin, par exemple avec l'utilisation d'écrans ou de gadgets connectés. Ceux-ci peuvent permettre aux clients de faciliter leurs achats (en localisant les produits recherchés par exemple), d'améliorer leur appréciation en évitant l'essayage (les cabines 3D présentant au client un aperçu de son look après l'avoir pris en photo), ou encore de faciliter le paiement ou l'accès aux informations (bornes interactives)...
Augmentant le confort du client et la qualité des services, le numérique a toute sa place dans la forme physique du commerce. Un magasin peut utiliser le numérique non seulement pour dynamiser son activité, mais aussi pour se démarquer de la concurrence exclusivement numérique en mettant en avant son existence matérielle. A noter tout de même une tendance de l'e-commerce à se développer en créant des magasins physiques.