Reconnaissance faciale, tactile et vocale, code de cryptage ou paiement sans contact : les nouveaux moyens de sécurisation commencent déjà à bouleverser les habitudes des consommateurs. Comment sont-ils conçus et quels sont leurs avantages ?

Les nouvelles technologies font évoluer tous les actes de la vie quotidienne. Ainsi, nous réalisons de plus en plus nos courses sur Internet en réduisant le temps passé entre les rayons des magasins. Le commerce demeure un domaine particulièrement impacté par les nouveaux moyens de paiement, avec un développement croissant de méthodes facilitant et sécurisant les achats. Quels sont ces nouveaux moyens de sécurisation ?

Reconnaissance faciale et vocale

Il y a quelques années seulement, la reconnaissance faciale était une méthode d'identification réservée aux films de science-fiction. Cette technologie, basée sur l'analyse technologique des traits et des particularités uniques de chaque visage humain, fera pourtant bientôt partie de notre quotidien. De la même façon, la reconnaissance vocale est permise par la technologie biométrique reconnaissant la voix du client qui, appelé par sa banque pour prononcer une phrase qu'il aura préenregistrée, pourra l'identifier formellement.

Empreintes digitales

Chaque personne a des empreintes digitales uniques. Les utiliser reste très fiable, la police utilisant cette méthode pour identifier les suspects. Les commerces équipés d'un lecteur pourront faire payer les clients de façon instantanée et sécurisée. Ils n'auront qu'à y déposer leurs doigts.

Carte bleu et code de cryptage

Les cartes bancaires sont de plus en plus utilisées : les transactions réalisées par cette méthode de paiement ont augmenté de près de 4% en 2014. Cette progression s'explique notamment par l'importance croissante du commerce en ligne, qui ne cesse de croître et représente près de 15% des achats en 2014. Cette part encore minoritaire dans le paiement en ligne regroupe près de 70% des fraudes, ce qui entretient, à juste titre, les inquiétudes des consommateurs quant à la sécurité des achats réalisés sur Internet.
C'est pourquoi le développement d'un cryptogramme à visuel dynamique répond au piratage des données bancaires. Le code à 3 chiffres, aujourd'hui imprimé au dos de la carte bancaire et qui suffit à valider les achats, s'affiche sur un écran à cristaux liquides et change tous les quarts d'heure. En n'ayant jamais le même code, le consommateur est certain qu'il ne pourra pas être utilisé par un pirate lors de ses achats en ligne.

Paiement sans contact

Le paiement sans contact est déjà ancré dans les habitudes de nombreux consommateurs à travers le monde, mais il reste assez peu développé en France. Il suffit d'utiliser une application sur son smartphone : celle-ci intègre les cartes de paiement et de fidélité afin de créer un "portefeuille numérique". Facilitant et sécurisant le paiement, le paiement sans contact via le téléphone sera plus pratique que celui développé sur carte bancaire, souvent limité à 20 euros.

Les nouveaux moyens de sécurisation des achats, développés grâce à une technologie de plus en plus efficace en matière de reconnaissance des personnes, s'apprêtent à bouleverser nos habitudes de consommation. Assurant plus de sécurité, ceux-ci pallient les possibilités d'usurpation inhérentes aux moyens de paiement classiques, tels que le vol de la carte bleue ou même des espèces. Déjà nombreuses, ces méthodes alternatives proposent des outils différents pour sécuriser et faciliter les achats. A chaque consommateur de choisir celle qui conviendra le mieux à ses besoins et à ses habitudes !