Le financement participatif occupe une place de plus en plus importante dans l'économie : en 2025, il pourrait représenter plus de 100 milliards de fonds investis par les particuliers. Comment réussir sa campagne de financement participatif, comment séduire et convaincre les investisseurs potentiels de soutenir votre projet ou votre entreprise ? Voici les 5 étapes à suivre afin d'augmenter vos chances de réussite.

Concevoir votre projet avec précision

Que vous souhaitiez lancer ou développer votre entreprise ou faire financer la réalisation d'un court-métrage, il convient de définir le cadre de votre projet son domaine, sa forme, ses buts, ses besoins et ses objectifs mais surtout établir un plan prévisionnel financier. Il vous faudra montrer que votre entreprise est capable de générer du chiffre d'affaires et être rapidement rentable. Commencez par fixer un planning minutieux et précis de chaque étape pour mener à bien votre projet : analyser avec rigueur vos besoins tant en termes de produits et d'équipes, mettre en place des stratégies de communication visant à optimiser l'efficacité de vos campagnes, réaliser une étude de marché, étudier sans complaisance envers vous-même la concurrence. Certes, cette préparation demeure primordiale mais il convient de la réaliser suffisamment en amont de la campagne de financement elle-même : de 3 à 6 mois suivant la complexité et l'importance du projet.

Définir vos objectifs

Une fois votre planning établi, vous devez déterminer précisément le montant à atteindre, fixer des seuils, des indicateurs pour chaque période. Si vous avez besoin de récolter 30 000 euros au cours d'une campagne de 5 semaines, vous pourriez par exemple établir un objectif de 5 000 euros récoltés pour les 7 premiers jours. Afin de réussir votre campagne, vous devrez prévoir avant le lancement des moyens de la relancer jusqu'à ce que vos objectifs soient atteints. Si lors des deux premières semaines vos proches et principaux collaborateurs vont tous participer, la question essentielle à envisager en amont sera d'attirer des donateurs en dehors de votre cercle familial ou professionnel.  Comment intéresser de nouvelles personnes, inconnues de surcroît ? Cette anticipation vous permettra d'établir un planning stratégique des opérations de communication à mener pendant toute la durée de votre campagne de financement participatif.

Rendre votre projet attrayant

L'intérêt des internautes pour financer votre projet, ne serait-ce qu'à hauteur de 10 euros, n'est pas naturel. Vous devez leur en donner envie d'investir. On pense souvent qu'un  projet sérieux, bien pensé et chiffré suffit, mais même si cet aspect demeure indispensable pour acquérir une certaine notoriété, il est loin de  suffire.
Grâce au numérique, il est possible de captiver un public large de façon à créer un impact durable dans leur esprit. Un pitch vidéo de votre projet reste le moyen le plus efficace pour convaincre le public dont vous espérez retenir l'attention. Cependant, il convient d'adapter votre discours au public visé car les attentes d'un public jeune sont fort différentes souvent des professionnels.
Attention cependant : inutile de réaliser une vidéo si vous n'y mettez pas les moyens. Une qualité d'image et de son optimum sont  primordiales pour l'effet de la vidéo, tout comme un rythme soutenu, une durée suffisante, ainsi qu'une dynamique du montage pour garder l'attention de l'internaute. Si votre vidéo est soporifique, trop longue ou floue, votre projet n'en tirera aucun bénéfice : pire, son image pourra même souffrir de ce manque éhonté de professionnalisme.

Pensez à l'intérêt des donateurs (et pas seulement au vôtre)

Les donateurs n'envoient que rarement leur argent sur un simple coup de coeur. Il vous faudra souvent penser en termes de contreparties pour attirer vos futurs financeurs. Réfléchissez à leur intérêt, et fixez leur valeur en fonction des sommes données.

Utilisez Internet... et les réseaux sociaux

Pour une meilleure image de votre projet, créez un site Internet qui sera la vitrine de votre projet et n'oubliez pas d'indiquer le lien sur chaque document. Afin d'élargir votre cible et de multiplier les chances d'obtenir votre financement, utilisez également les réseaux sociaux en lançant des campagnes de communication sponsorisées. Celles-ci, pour quelques dizaines d'euros, peuvent vous offrir un excellent retour sur investissement grâce à un ciblage précis du public.

N'attendez donc plus pour vous lancer dans le financement participatif : suivez ces 5 étapes, et vous mettrez toutes les chances de votre côté pour la réussir.

Orange s'unit à LENDOPOLIS pour financer le développement des TPE & PME. Demandez conseil à notre équipe.