Pourquoi créer un devis BTP ? Le devis est d'abord une obligation légale pour les travaux d'un montant supérieur à 150 euros TTC. C'est aussi et surtout l'outil par excellence qui déclenche la commande. Une fois qu'il est signé par le client et l'entreprise, le devis BTP devient un contrat. Mais comment faire pour créer un devis BTP qui facilite la conversion du prospect en client ?

Astuce n°1 : connaître les indispensables d'un devis BTP

La première règle lorsqu'on décide de créer un devis BTP est de ne rien omettre dans son contenu. Un devis dans le secteur du bâtiment répond en effet à une structure bien précise. Il retrace étape par étape le projet, et doit apporter un maximum de détails concernant la nature des travaux et leur coût.

Un devis se construit en suivant 3 parties : l'en-tête, le détail des travaux, et le bas de page.

-    L'en-tête rappelle les coordonnées du client et de l'entreprise de BTP. Il comprend la nature du document (« devis »), le nom, l'adresse et la raison sociale de l'entreprise et du client, et les identifiants de l'entreprise (SIREN ou SIRET).
-    Le détail des travaux, et le coût associé à chaque étape représentent la partie la plus conséquente du devis BTP. Chaque prestation doit être quantifiée et évaluée au juste prix, incluant les frais de déplacement. Le détail se termine par la somme à payer, soit le total HT et TTC, avec mention du taux et du montant de la TVA.
-    Le bas de page développe les mentions obligatoires, et réserve un espace aux signatures d'engagement, qui doivent être datées et précédées de la mention « bon pour travaux », ou « bon pour accord ».

Il faut également bien penser à indiquer le délai de validité du devis, et son coût éventuel si l'entreprise opte pour un devis payant. Enfin, le devis doit impérativement indiquer une date de début et de fin des travaux.

Astuce n°2 : détailler le montant des travaux

Pour convertir un prospect en client, l'argument principal réside dans le prix des travaux. Chaque ligne du budget doit pouvoir être argumentée. C'est pourquoi un bon devis BTP se doit d'être absolument transparent. Chaque tâche doit être détaillée et accompagnée de son coût en volume et achat de matériaux, équipement, main d'oeuvre et déplacements.

Astuce n°3 : être compétitif

C'est la règle pour toute entreprise qui souhaite décrocher un contrat, quel que soit son secteur. C'est encore plus vrai dans le domaine du bâtiment, où les prospects se livrent souvent à l'exercice de comparaison entre les devis des entrepreneurs.

Le coût global des travaux doit donc être compétitif, tout en restant rentable pour l'entreprise. Il nécessite un savant dosage entre les achats nécessaires et le temps de travail estimé, en se gardant une marge de sécurité en cas de dépassement. Avant de créer un devis BTP, il est important de se renseigner sur l'évolution des prix du marché, ainsi qu'aux barèmes indicatifs.

Astuce n°4 : choisir le bon logiciel de devis BTP

Un devis BTP engage légalement le client et l'entreprise. Chaque devis doit être numéroté, soigné (logo et présentation cohérents), et édité en deux exemplaires minimum. Heureusement, il existe des logiciels de devis BTP créés spécialement pour répondre aux exigences du secteur, proposés par EBP, Mediabat, Sage ou encore Batappli.