Selon une récente étude, le fait de disposer d'une connexion internet en mobilité serait devenu le besoin le plus important des Français.

Le WiFi avant le chocolat !

L'une des conclusions les plus remarquables de cette étude souligne la place primordiale accordée par les professionnels au WiFi : ainsi, 40 % des sondés placent le WiFi au premier rang de leurs priorités au quotidien et 75 % déclarent que le WiFi a amélioré leur qualité de vie. La sexualité arrive au second rang (37 %) des priorités des Français interrogés, suivie par le chocolat (14 %) notamment.

Autre conclusion intéressante sur le WiFi, 63 % déclarent rechercher de préférence des points d'accès WiFi (plutôt que les services de données mobiles). Par ailleurs, 75 % attachent plus d'importance au volume de données qu'au temps de communication dans le choix de leur forfait mobile.

Des professionnels de plus en plus mobiles et connectés

Ces conclusions semblent logiques au vu des activités de plus en plus mobiles des professionnels. De plus en plus connectés et souvent en déplacement, les professionnels mobiles, en particulier, veulent rester connectés à tout moment et en tout lieu (domicile, hôtel, aéroport, réunion client...).

Avec une connexion WiFi, ils bénéficient de débits élevés et la plupart du temps, gratuite.

La question de la sécurité des données

66 % des travailleurs mobiles se disent cependant préoccupés par la sécurité des données lorsqu'ils utilisent un point d'accès Wi-Fi gratuit, même s'ils utilisent malgré tout le WiFi public (42%).

Paradoxalement, la crainte de perdre des données professionnelles est peu présente (9%) alors qu'ils sont 57 % à s'inquiéter de la perte de leurs contacts et 49 % de la perte de leurs photos.

Un des enjeux des entreprises est donc de permettre à leurs employés d'utiliser le WiFi public pour rester productifs tout en ayant l'assurance que leurs données professionnelles seront protégées.

L'étude, réalisée par iPass, porte sur 1 700 professionnels du monde entier interrogés sur leurs habitudes et leurs préférences en matière de connectivité.