Le gouvernement a dévoilé récemment deux nouvelles mesures qui vont venir impacter l'épargne des Français. Première mesure, le Livret A devrait conserver son taux d'intérêt actuel de 0,75 % en 2018, mais également en 2019. Une décision qui peut paraître étonnante alors même que la Banque de France prévoit une progression de l'inflation en France de 1,2 % en 2018 et 1,4 % en 2019, ce qui devrait normalement entraîner une hausse du taux du Livret A.

Seconde mesure, les intérêts des plans d'épargne logement (PEL) ouverts à compter du 1er janvier 2018 seront soumis au nouveau prélèvement forfaitaire unique de 30 % dès la première année. Pour les plans ouverts avant cette date, seuls les intérêts produits à partir de leur 12e anniversaire seront soumis à cette fameuse flat tax. Une mesure qui vient diminuer l'attrait de ce contrat plébiscité par de nombreux ménages (262 milliards d'euros de collecte en juin 2017), car même s'il a été initialement conçu pour contribuer au financement des projets immobiliers, le PEL est devenu au fil des années un produit d'épargne à part entière.