On l'a cru mort un instant, mais non, le fax n'a pas dit son dernier mot et son baroud d'honneur n'est pas pour aujourd'hui ! Loin s'en faut, le fax est toujours utilisé à travers le monde et reste très apprécié par ses fidèles utilisateurs encore nombreux. A tel point que la marche du web a dû faire une pause pour prendre en route la petite machine du coin de bureau qui prend la poussière depuis longtemps. Cet objet en plastique jauni continue encore à imprimer imperturbablement les documents acheminés par le réseau filaire. Oui ! Et puisque fax ne signifie pas Internet, surtout pas d'amalgame, il le prendrait très mal... On ne faxe pas comme on envoie une pièce jointe par courrier électronique. Le fax, c'est le fax, un point c'est tout !

Encore largement utilisé

Le réseau téléphonique a tout de même l'avantage d'être partout. Alors que l'ADSL et les connexions internet qui véhiculent les pièces jointes sont encore absentes dans certaines zones. En France, les zones blanches sont très rares, mais il y en a encore. Qui plus est, l'administration française, mais aussi les associations, les petites structures, ou les entreprises qui préfèrent conserver de bonnes habitudes, utilisent encore le fax. Il est encore omniprésent dans les professions juridiques : le fax c'est la réception assurée à l'autre bout moyennant une ligne téléphonique et de l'encre dans la machine. Rappelons aussi que le fax a connu un énorme engouement et que son adoption généralisée fait qu'il reste encore aujourd'hui une machine présente un peu partout.
Alors, pourquoi s'en priver ?

Simple d'utilisation

Comment utiliser un fax ? C'est encore plus simple que d'envoyer une pièce jointe par mail.
Pour envoyer un fax, il suffit d'insérer le ou les documents à faxer dans la machine, de composer le numéro du destinataire... et quelques secondes plus tard, la magie opère et le document s'imprime à l'autre bout de la ligne (c'était quand même une sacrée innovation dans la France giscardienne de la fin des années 70).
Pour envoyer un pièce jointe par mail, ce n'est pas plus compliqué surtout pour un document en version papier. Il faut d'abord le scanner, puis le copier sur son PC, et s'assurer qu'il n'est pas trop lourd afin de l'envoyer par mail au destinataire sans qu'il soit bloqué. Les pièces jointes ont longtemps été limitées à quelques Mo sur la plupart des outils de mailing, tandis que le fax est indifférent à la taille des documents. De plus, sans ADSL, il va sans dire que l'envoi durera ... un certain temps !

Une traçabilité imbattable

La traçabilité du fax est simple et claire, c'est d'ailleurs la raison pour laquelle il est reconnu dans de nombreuses procédures et a une valeur juridique ou d'accusé de réception. Les mailing sont aussi des preuves, mais pas toujours indiscutables pour les tribunaux, car aisément falsifiables, contrairement au fax. Alors, pour tracer un échange à coup sûr, un petit fax ne fait pas de mal, surtout pour correspondre avec l'administration. Puisque contacter le fisc
par mail est impossible, autant recourir au fax.

Légalement reconnu

Pas de fax, pas de droit. C'est difficile à admettre, mais mieux vaut parfois communiquer par fax avec la justice ou l'administration en général, où les aficionados du fax sont encore nombreux. Les avocats par exemple ont l'obligation d'effectuer toutes leurs communications par fax pour garantir la traçabilité des pièces et justificatifs de leurs clients auprès des tribunaux.

Accessible depuis le web

Mais voilà, en 2014 tout le monde ne va pas s'encombrer d'un fax coûteux et peu sollicité. Il faut pourtant pouvoir envoyer un fax dans les règles, et le web le permet. La passerelle entre les deux mondes existe en effet : un service fax to email. Très simple à mettre en place, il permet d'adresser de vrais fax depuis un ordinateur. Si vous cherchez un service de fax, Orange propose une solution gratuite destinée aux entreprises.