Shopping social, l'association est aujourd'hui au centre de nombreuses conversations. Qu'entend-t-on réellement sous ce vocable ? Responsabilité citoyenne ou achat groupé sur le modèle des réseaux sociaux. Un peu des deux... Ces sites ont pourtant un objectif commun : acheter différemment en court-circuitant les modèles classiques de distribution. Petit tour d'un monde qui bouge.
Pas toujours évident d'associer achat et social. C'est pourtant la promesse que certains sites parviennent à tenir en proposant à leurs clients une autre façon d'acheter. L'achat se fait
collaboratif, fruit du partage d'expérience. Un peu comme si les réunions Tupperware était passées à l'ère du numérique. On se rassemble par communautés d'intérêt, on discute, on échange et puis on se décide à passer à l'acte, rassuré par la communauté. L'achat devient réfléchi, pesé, responsable...

L'union fait la force !

L'achat groupé est en vogue. Son fonctionnement simple (on se regroupe pour bénéficier de remises importantes) débouche parfois sur des résultats spectaculaires (jusqu'à 90% de remise). Si Groupon est le site le plus connu, des petits nouveaux ont fait leur apparition chacun avec sa spécialité : www.frof.it (vente et achat entre amis), www.myfab.com (vente sans intermédiaires)... On peut acheter de nombreuses choses, même du gaz. C'est l'expérience qui a été menée par le magazine UFC Que choisir avec son opération "gaz moins cher ensemble", une opération qui a rassemblé 74 182 personnes inscrites et permis de négocier des tarifs de gros moins cher de 13 % par rapport au tarif réglementé du kWh. Le magazine envisage de nouveaux terrains de jeux avec des projets d'achats groupés dans les domaines de la santé ou de la banque.

Si tu achètes alors j'achète...

Autre tendance du shopping social, les plateformes communautaires. L'avis, les goûts de la communauté sont au centre de l'espace. On échange ses coups de coeurs comme ses mauvaises expériences, on les montre, les partage, les commente et puis on se jette à l'eau ou pas. La plateforme communautaire pour les modeuses http://www.vinted.fr/ est une bonne illustration de cette tendance.

Les réseaux sociaux : magasins de demain ?

Facebook a testé une fonction achat sur sa version américaine. A partir d'un bouton " achat " visible sur les publicités intégrées et sur les pages Facebook, les internautes américains ont pu acheter sans sortir du site. Cerise sur le gâteau de l'e-commerce : pas besoin de rentrer ses coordonnées bancaires pour ceux qui ont déjà effectué un achat sur le réseau. Même fonctionnalité testée chez un autre géant des réseaux sociaux avec Twitter qui a également expérimenté un bouton d'achat... Pas de raison qu'un jour ces expérimentations ne parviennent pas jusqu'aux internautes français...