Les consommateurs recherchent de plus en plus une offre de service innovante, attractive, immédiate, personnalisée et à bas coût. Les start-up, toujours à l'affût des dernières tendances, l'ont bien compris et sont nombreuses à tenter de bousculer notre traditionnelle économie : Airbnb, Uber ou encore BlaBlaCar.

Certains pans de l'économie se pensaient intouchables, et pourtant... Les métiers du droit sont-ils à l'abri de ces évolutions ?

Une évolution liée au numérique

D'après l'Observatoire de l'Ubérisation, le domaine du droit serait déjà «  ubérisé  » à 30%. Pas étonnant quand on voit ce florilège de start-up juridiques arriver chaque jour sur le marché pour concurrencer les acteurs traditionnels du droit. Et chacun y va de sa spécialité : informations juridiques, actions collectives, rédaction assistée de contrat, aide à la création d'entreprise, financement de contentieux...

Quelques exemples...

Weclaim :
Surnommée le Airbnb des litiges de masse, cette jeune start-up propose à toutes victimes de soumettre ou de rejoindre, gratuitement et en quelques clics, une action en cours. Vous possédez un véhicule Volkswagen et souhaitez être indemnisés pour la tromperie subie ? Votre vol a été annulé ou retardé de plus de 3h ? En cas de succès, Weclaim retiendra une partie des dommages et intérêts versés, et en cas d'échec, vous n'aurez rien à payer. Car, comme la start-up l‘indique sur son site, "No win, no fee" : si vous ne gagnez pas, vous ne payez pas.

https://www.weclaim.com

Legalstart
Destinée aux professionnels, notamment aux TPE et PME, cette plateforme propose des solutions automatisées et à moindre coût pour leurs démarches juridiques ou administratives. Sans faire appel à un avocat ou un expert-comptable, les entrepreneurs peuvent en quelques clics générer des documents juridiques tels que des contrats de travail, des conditions générales de ventes, des pactes d'actionnaires ou les papiers de création de la structure. Legalstart peut également réaliser les formalités administratives : enregistrement de la marque à l'INPI, déclaration d'embauche à l'Urssaf, transmission au Greffe...

www.legalstart.fr

Justice Express
Problème de voisinage, litige avec un commerçant, impayés... Les conflits du quotidien peuvent vite devenir prenants et difficiles à résoudre. Une jeune start-up parisienne a mis en place une plateforme, Justice-Express.com, pour vous donner accès plus facilement à la justice. Ce service se décompose en deux étapes : l'envoi d'une mise en demeure (lettre recommandée avec accusé de réception), et, si besoin, saisie du juge de proximité. Le tout 100% en ligne.

www.justice-express.com

Professionnels du droit et consommateurs en manque de justice, que pensez-vous de ces évolutions ? Peut-on réellement parler d'ubérisation ou simplement de digitalisation de l'activité ?