En plus d'être un formidable outil de recherche sur tous les sujets, Google ne s'arrête pas là et est aussi un moyen de se renseigner sur n'importe quel individu. Si pour beaucoup nous tentons de soigner notre e-réputation, maîtriser la foule d'informations qui circule sur notre personne peut vite devenir fastidieux et nous échapper... Difficile alors de revenir en arrière et de retomber dans l'anonymat... Comment se faire oublier de Google et autres moteurs de recherche ? Explications.

actions auprès des sites web d'origine

Google et compères sont avant tout des référenceurs qui indexent les pages Internet, si bien que l'origine du problème trouve plutôt sa source auprès des sites web sur lesquels nous enregistrons un compte puis nous identifions. Dans la majorité des cas, il s'agit des profils créés sur les différents réseaux sociaux tels Facebook, Twitter, Viadeo, LinkedIn, Instagram ou encore Copains d'Avant, mais également des sites et blogs sur lesquels nous utilisons nos nom et prénom plutôt qu'un pseudonyme pour laisser des commentaires.

La première action consiste à bien définir vos profils Internet mais également à paramétrer scrupuleusement vos comptes d'utilisateur afin de protéger vos données personnelles. Pour ce faire, il convient d'employer un pseudonyme, et de cocher toutes les petites cases des options de sécurité et de confidentialité qui permettent de refuser la publication, et ce de quelque nature qu'elle soit, de vos profils, journaux, conversations, tweets, photos...

Si le mal est déjà fait et que vos informations ont déjà " fuité " sur les moteurs de recherche, il convient alors de vous adresser au webmaster ou administrateur de chacun des sites d'origine afin de leur demander la suppression des données, leurs coordonnées se trouvant généralement dans les mentions légales ou les conditions générales d'utilisation des sites.

actions auprès des moteurs de recherche

Après avoir supprimé vos données auprès des sites web d'origine, vos informations personnelles peuvent cependant subsister un certain temps dans les résultats des moteurs de recherche, les pages indexées faisant l'objet de mises à jour environ toutes les 3 semaines.

Néanmoins, sans attendre ce délai, vous pouvez contacter chaque moteur de recherche pour solliciter le retrait des pages concernées. A titre d'exemple, Google a mis en place un formulaire spécialement dédié aux internautes pour faciliter leur démarche, accessible sur le lien suivant.

autres actions pour disparaître des moteurs de recherche

Si malgré vos demandes, les sites Internet d'origine et les moteurs de recherche ne retirent pas les contenus vous concernant, vous avez la possibilité de vous retourner vers la CNIL (Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés). En plus de mettre à votre disposition des modèles de courriers pour vous aider à obtenir la suppression de vos données personnelles, vous pouvez réaliser une plainte en ligne en cliquant sur le lien suivant. Néanmoins, le traitement de celle-ci pourra prendre plus ou moins de temps, notamment au regard du nombre conséquent de demandes que reçoit l'organisme.

Si vos démarches n'aboutissent pas ou que vous vous sentez débordé par l'ampleur de ces dernières, vous pouvez vous adresser à une entreprise spécialisée dans la suppression de données personnelles et la gestion d'e-réputation, moyennement quelques dizaines d'euros, voire plusieurs centaines selon la complexité de votre demande. Avec près de 75% d'européens plébiscitant l'existence du droit à l'oubli, notion par ailleurs tout juste évoquée par la Cour de Justice de l'Union Européenne, ces entreprises, comme Mavieprivee.fr, ont en effet le vent en poupe.

Une fois toutes vos informations effacées des moteurs de recherche, la prudence reste toutefois de mise, si bien qu'il est conseillé d'effectuer de temps à autre une recherche sur vos nom et prénom pour vous assurer que de nouveaux résultats n'auraient pas été recensés.