Le bitcoin n'est pas la première monnaie virtuelle. Créé en 2009, le système monétaire qui l'encadre constitue malgré tout l'expérience de ce type la plus aboutie. Le bilan ne sera dressé que dans plusieurs années, voire plusieurs décennies. En attendant, les entreprises peuvent-elles tirer parti du paiement à base de bitcoins, ou doivent-elles plutôt se détourner de cette innovation dont certaines implications demeurent inconnues ?

Le bitcoin, de quoi parle-t-on ?

Comme les monnaies classiques, le bitcoin sert comme unité de mesure de valeur des biens et des services échangés. De ce point de vue, la similitude entre les bitcoins utilisés pour payer en ligne une compagnie de voyages et les quelques euros échangés pour acheter une baguette chez le boulanger est grande. Le bitcoin, comme l'euro, possède une valeur fixée à chaque instant par les lois du marché, et permet d'acquérir un bien tel qu'il est évalué par ces mêmes lois.

Les particularités et les innovations du bitcoin

En tant que monnaie virtuelle, le bitcoin naît et s'échange sur le web. Pour l'heure, aucune autorité étatique n'en a défini le cadre légal d'utilisation. Le logiciel qui est à l'origine de cette devise virtuelle a fixé dès le départ les modalités d'émission : au total, 50 bitcoins sont actuellement créés toutes les dix minutes. Cependant, ce système reste limité à la création de 21 millions de bitcoins, une valeur plafond qui ne pourra être dépassée, et qui devrait d'ailleurs être atteinte d'ici 2140.

Le bitcoin peut s'acquérir à partir d'une bourse de change ou d'un distributeur automatique alimenté en numéraire. Il peut aussi s'obtenir à la suite d'une prestation délivrée ou commanditée sur le web et payée avec cette monnaie. De plus en plus d'entreprises l'acceptent comme moyen de paiement, à mesure que se renforcent la sécurité du stockage de cette monnaie et la confidentialité de ses utilisateurs.

Le bitcoin : pari risqué ou réelle plus-value pour l'entreprise ?

Pour certaines grandes enseignes comme Monoprix, la référence aux bitcoins ressemble avant tout à un coup de communication destiné à donner au public une image d'entreprise innovante et branchée. Mais l'avantage qui en découle peut se révéler très concret. Une société spécialisée dans les nouvelles technologies profiterait certainement de l'utilisation des bitcoins car sa clientèle apparaît très réceptive à ce nouveau moyen de paiement.

Quid des PME ? Le développement de votre entreprise a-t-il nécessairement besoin de Bitcoin ? La réponse ne peut pas être catégorique. Le statut légal incertain et l'extrême volatilité de cette monnaie représentent des inconvénients. Sa généralisation rapide et l'image moderne qu'elle véhicule peuvent cependant constituer des avantages non négligeables pour une petite société en devenir.